La Belgique conservera ses périodes de soldes

La Belgique conservera ses périodes de soldes

La Belgique ne changera pour l'instant pas sa loi en matière de soldes et de vente à perte, cette dernière n'étant autorisée qu'en juillet et décembre chaque année pour permettre aux commerçants d'écouler leurs stocks, a précisé jeudi Els Bruggeman, porte-parole du ministre de l'Économie Johan Vande Lanotte.


Commerce : "L'anarchie n'est pas une bonne solution !"

Commerce : "L'anarchie n'est pas une bonne solution !"

La proposition d'autoriser la vente à perte, avancée par le ministre de l'Economie, fait grincer bien des dents du côté des indépendants et du secteur du commerce. Ils dénoncent une "vision archaïque", y voient au mieux un "bon diagnostic mais un mauvais remède", voire prédisent des "commerces de proximité dévastés".


Vers un assouplissement de la loi sur la vente à perte ?

Vers un assouplissement de la loi sur la vente à perte ?

Le ministre fédéral de l'Economie Johan Vande Lanotte souhaite un assouplissement de l'interdiction sur la vente à perte et une meilleure information du consommateur sur la qualité des produits premiers prix ou du distributeur vendus en grandes surfaces.


Ikea vend-il ses steaks à perte ?

Ikea vend-il ses steaks à perte ?

Non, assure Ikea. Si, réplique la Fédération bruxelloise de l'horeca, pour qui le fameux steak-frites à 2,50 euros devrait revenir à 5,89 euros TVAC (minimum) à la chaîne d'ameublement. La fédération a mis en demeure le géant suédois.