Comment Facebook compte balayer rumeurs et autres théories du complot

Comment Facebook compte balayer rumeurs et autres théories du complot

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - C'est une information étonnante mais vraie: sur les réseaux sociaux, 6 personnes sur 10 partagent un article sans même l'avoir lu, ne serait-ce que superficiellement. Voici les raisons et le danger de ce genre de pratique pour notre démocratie à long terme.4 réactions