Le prochain patron d'EADS ?

Le prochain patron d'EADS ?

Thomas Enders ne s'est pas fait que des amis à Berlin, où il n'a guère ménagé le gouvernement sur le dossier de l'A400M. A Paris, où on le voit peu, il n'a pas pris le temps de cultiver un réseau. Mais s'il réussit à redresser Airbus, Tom aura de sérieux arguments pour gagner les clefs de Montmorency, siège parisien d'EADS.