Google, Apple, Netflix... Ils vont flinguer la télé de papa

Google, Apple, Netflix... Ils vont flinguer la télé de papa

Pris en étau entre l'arrivée de TF1 sur le marché publicitaire belge et la concurrence grandissante des géants du Net, RTL Belgique choisit les grands remèdes et licencie 105 collaborateurs pour mieux se réinventer. Au-delà du séisme social, c'est tout l'avenir des chaînes de télévision traditionnelles qui est aujourd'hui en jeu. Enquête au coeur d'un écosystème réellement menacé.

RTL Belgium va licencier 105 personnes: "Joyeux anniversaire..."

RTL Belgium va licencier 105 personnes: "Joyeux anniversaire..."

La direction de RTL Belgium a annoncé ce jeudi son intention de licencier 105 personnes. Les postes visés n'ont pas été précisés, mais ces licenciements concernent tant des salariés que des pigistes, a précisé Christopher Barzal, porte-parole de RTL Belgium.

Publicité: la concurrence vient désormais de partout

Publicité: la concurrence vient désormais de partout

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - RTL-TVI va annoncer prochainement un plan de restructuration, la presse parle de 100 collaborateurs en moins. L'arrivée de TF1 sur le marché publicitaire est pointée du doigt pour expliquer les difficultés de RTL ou de la RTBF, mais la télévision de papa va encore plus souffrir de la concurrence des géants du Net.

La "télé de papa" secouée par Apple

La "télé de papa" secouée par Apple

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Apple va investir 1 milliard de dollars en 2018 dans la production de séries télé. La société à la pomme désire suivre les traces de Netflix. Les chaines de télévision classiques ont donc un nouveau concurrent. Et de taille ! Car Apple a une trésorerie de pas moins de 250 milliards de dollars et ne laissera pas indemne la "télé de papa".

TF1: le CSA belge déçu par l'attitude de son homologue français

TF1: le CSA belge déçu par l'attitude de son homologue français

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) français a transmis à son homologue de la Fédération Wallonie-Bruxelles son projet de convention pour la "version belge" de TF1, donc avec décrochages publicitaires à destination du public belge. La plupart des attentes du CSA belge n'y sont pas rencontrées, déplore samedi ce dernier.

Notre sommeil, un marché commercial comme un autre

Notre sommeil, un marché commercial comme un autre

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Le patron de la plateforme vidéo Netflix avance que son concurrent, ce n'est pas BeTV, ni Amazon Vidéo, ni d'ailleurs les chaines de télévision... Non, c'est notre sommeil !

Le CA de la RTBF refuse que sa régie publicitaire travaille pour TF1

Le CA de la RTBF refuse que sa régie publicitaire travaille pour TF1

La décision du Conseil d'administration de la RTBF de ne pas laisser sa régie publicitaire RMB assurer la vente des espaces publicitaires spécifiquement belges que la chaîne privée française TF1 veut diffuser dès la prochaine rentrée TV marque un tournant dans la polémique qui agite les milieux audiovisuels belges depuis plusieurs semaines.

Publicité: TF1 confirme ses ambitions belges

Publicité: TF1 confirme ses ambitions belges

C'était un secret de polichinelle. C'est maintenant officiel : TF1 part à l'assaut des annonceurs belges et prévoit des décrochages publicitaires sur notre territoire à l'horizon 2018.

TF1: des décrochages publicitaires en Belgique dès 2018 ?

TF1: des décrochages publicitaires en Belgique dès 2018 ?

Le groupe français de télévision TF1 voudrait profiter dès 2018 de décrochages publicitaires en Belgique, a confirmé jeudi son PDG Gilles Pélisson, alors que ces intentions inquiètent l'écosystème belge des médias.