Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation
Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation
Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation
Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation
Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation
Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation
Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation
4378339l"c'est de l'argent facile qui se crée tout seul ". pourriez-vous développer ?2016-06-21 14:22:44Walter Huybrecht377823"Investir" dans une entreprise, ce n'est pas "boursicoter" au jour le jour. La spéculation n'a RIEN à voir avec de l'investissement, c'est de l'argent facile qui se crée tout seul et ne rapporte rien à l'économie. Normal donc de taxer. Un "bon père de famille" soutient l'entreprise dont il devient propriétaire en achetant des actions. La rémunération normale est le dividende distribué à partir des bénéfices de l'entreprise. Le reste n'est que de la foutaise, mais tout le monde s'en fout.2016-06-20 19:55:15Jean-Pol Danguy377595C'est Reynders, pourtant libéral, qui est le premier à avoir goupillé l'accès aux marchés financiers pour les bons pères de falille en plafonnant les taux d'intérêts des comptes épargne (il fallait protéger Fortis!) et en augmentant les taxes d'entrée des produits de la branche 23. Ensuite, ces succésseurs ont abaissé la déductibilité fiscale des produits d'épargne à long terme (épargne-pension). Evidemment, parallèlement à tout cela, les robinets ont été ouverts en faveur des spéculateurs professionels. Comment des libéraux peuvent-ils à ce point empêcher les gens d'utiliser leur argent comme bon leur semble ? C'est tout le contraire du libéralisme.2016-06-20 16:46:37Maxime Tyrant377425Achetez à l'étranger, cessez de mettre vos sous en Belgique, elle vous pompe TOUT !!!2016-06-20 12:37:11Michel Brasseur5143912016-06-20 11:26:112016-06-20 11:26:11BelgaPas de parutionNormalArticleTrends TendancesPar Trends TendancesPolitique économiqueLeVif Trends

Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation

Les petits actionnaires effectuent moins de transactions en actions et évitent de vendre. Les plus actifs cherchent des alternatives plus spéculatives non visées par la taxe ou se tournent vers l'étranger, lit-on samedi dans L'Echo et De Tijd.

yesAnthony Planus2016-06-20 11:26:33http://trends.levif.be/economie/politique-economique/les-petits-investisseurs-decourages-par-la-taxe-speculation/article-normal-514391.htmlhttp://m.trends.levif.be/economie/politique-economique/les-petits-investisseurs-decourages-par-la-taxe-speculation/article-normal-514391.htmlhttp://trends.levif.be/economie/politique-economique/http://m.trends.levif.be/economie/politique-economique/
Les petits investisseurs découragés par la taxe spéculation

Comme les analystes l'avaient prédit, le nombre de transactions boursières réalisées par les particuliers a fortement chuté. Résultat: la taxe sur la spéculation rapporte beaucoup moins que les 34 millions d'euros inscrits au budget.

Selon un grand sondage mené par L'Echo, De Tijd et Deminor, plus de 60% des investisseurs déclarent éviter la taxe en réduisant leur nombre de transactions. 80% ont cessé de vendre leurs titres dans les six mois suivant leur acquisition. Ce sont surtout les épargnants "bons pères de famille" qui sont découragés par cette nouvelle ponction fiscale, explique L'Echo.

Par contre, les investisseurs plus expérimentés et plus dynamiques se tournent vers des produits alternatifs non concernés par la taxe. Près de quatre personnes sur dix reconnaissent éviter la taxe sur la spéculation en investissant dans des produits alternatifs.

LOW139tendances-trendsTendancesTrendsreporter<p> </p>http://trends.levif.be/economie/auteurs/trends-tendances-139.htmlhttp://m.trends.levif.be/economie/auteurs/trends-tendances-139.htmltaxe spéculationpetits investisseurs