Le syndicat socialiste ne veut pas du service minimum

Le syndicat socialiste ne veut pas du service minimum

La CGSP Cheminots de Bruxelles a tenu à redire dimanche soir tout le mal qu'elle pensait à la suite de l'accord intervenu entre les partis négociant la formation d'une future coalition suédoise sur l'instauration d'un service minimum en cas de grève dans les transports publics et singulièrement à la SNCB, indique l'organisation syndicale dans sa newsletter.