Suzuki concède des irrégularités de tests, mais réfute la tricherie

Suzuki concède des irrégularités de tests, mais réfute la tricherie

Après Mitsubishi Motors, le constructeur japonais d'automobiles Suzuki a avoué à son tour avoir mené des tests selon une méthode non homologuée, mais a démenti avoir agi ainsi pour embellir les valeurs, à la différence de son compatriote.