Lettre ouverte à Sophie Dutordoir : 'Qu'ont fait vos prédécesseurs ? Attendu ? Godot ?'

Lettre ouverte à Sophie Dutordoir : 'Qu'ont fait vos prédécesseurs ? Attendu ? Godot ?'

Marc Buelens - "Vous n'êtes pas une société de trains, vous n'êtes même pas une société de transport, vous êtes une société de services. Vous travaillez avec des gens pour des gens." Marc Buelens, professeur émérite à la Vlerick Business School, s'adresse ainsi à la femme à la tête de la SNCB, Sophie Dutordoir.

La SNCB va investir 3 milliards en 5 ans

La SNCB va investir 3 milliards en 5 ans

Le plan pluriannuel d'investissement (PPI) de la SNCB prévoit de consacrer un budget total de 3,045 milliards d'euros à la modernisation du transport ferroviaire sur les 5 prochaines années, rapporte mercredi L'Echo.

Qu'y a-t-il encore dans les tiroirs de l'état ?

Qu'y a-t-il encore dans les tiroirs de l'état ?

Pour réduire sa dette, l'Etat examine ses fonds de tiroirs. Enfin pas tout à fait : il reste encore quelque beaux morceaux : BNP Paribas Fortis, Belfius, Proximus, bpost, etc. En revanche, dans l'immobilier, inutile de tirer des plans sur la comète...

La SNCB étudie activement la vente de certains biens immobiliers

La SNCB étudie activement la vente de certains biens immobiliers

Le gouvernement fédéral a demandé au groupe de consultance PwC de constituer un inventaire de l'immobilier de la SNCB. Des propositions doivent arriver sur la table d'ici la fin de l'année afin de revaloriser une partie du portefeuille.

Quelles sont les véritables motivations derrière les privatisations ?

Quelles sont les véritables motivations derrière les privatisations ?

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Les privatisations sont à nouveau à la mode, on le voit ces jours-ci en France et en Belgique. Visiblement le manque d'argent ou le départ du PS en Région wallonne libère certains esprits... Avec quelles véritables motivations ?

Faut-il privatiser la SNCB ?

Faut-il privatiser la SNCB ?

Lire la chronique de Thierry Afschrift - La proposition du ministre des Finances de privatiser tout ou partie de la SNCB est surprenante. Il semble, à tout le moins, que l'Etat possède nombre d'autres participations qu'il pourrait vendre plus aisément et pour un meilleur prix que la société de chemins de fer étatisée.

La SNCB en pièces détachées

La SNCB en pièces détachées

La Belgique est un des pays européens les plus tièdes en matière de privatisation du rail, avec la France et le Luxembourg. Elle la pratique pourtant de manière discrète.

CMI acquiert une filiale de la SNCB

CMI acquiert une filiale de la SNCB

La SNCB a cédé une participation de 82% de Transurb à l'entreprise basée à Seraing CMI, a annoncé la société ferroviaire vendredi dans un communiqué. La SNCB garde une participation de 10%, les 8% restants étant dans les mains de la Stib.

NS a payé près de 15 millions d'euros de compensation pour le train Benelux

NS a payé près de 15 millions d'euros de compensation pour le train Benelux

Le train Benelux entre Bruxelles et Amsterdam représente une perte opérationnelle pour la SNCB depuis déjà trois ans. Sur cette période, la société de chemins de fer néerlandaise Nederlandse Spoorwegen (NS) a ainsi comblé à hauteur de 14,4 millions d'euros les pertes financières belges, d'après le rapport de gestion de la SNCB publié lundi à l'occasion de la convocation à l'assemblée générale des actionnaires de la société ferroviaire, prévue le 31 mai.

Afin de poursuivre son développement international, B Logistics change de nom

Afin de poursuivre son développement international, B Logistics change de nom

La société spécialisée dans le transport de fret par le rail B Logistics, ancienne filiale à 100% de la SNCB, change de nom et s'appelle désormais Lineas, a-t-elle annoncé jeudi. Le but de la démarche est de continuer à développer l'entreprise à l'échelon européen et d'établir des connexions entre la Belgique et les différents hubs étrangers de transport de marchandises.

La SNCB va fournir ses données de trafic en temps réel

La SNCB va fournir ses données de trafic en temps réel

Bonne nouvelle pour les applis de mobilité : la SNCB ouvre l'accès à ses données de trafic en temps réel aux programmeurs. Il sera possible de planifier ses déplacements sur des applis de smartphone en tenant compte des trains annulés ou en retard. Google et iRail seront les premiers utilisateurs, le Belge NextRide devrait suivre.