Dette irlandaise : "La Belgique a le plus à perdre d'un rééchelonnement !"

Dette irlandaise : "La Belgique a le plus à perdre d'un rééchelonnement !"

L'économiste Simon Johnson pense que le rééchelonnement des dettes irlandaises est inévitable. Il a chiffré l'impact sur l'économie belge à 5 % du PIB. Et ce, alors que la situation budgétaire du pays est mauvaise et que la situation politique est incertaine.