Shell supprime 2.200 emplois

Shell supprime 2.200 emplois

Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il allait supprimer 2.200 emplois supplémentaires dans le cadre du rachat de son concurrent BG Group bouclé en février et en raison de la faiblesse des cours du pétrole. Au total, la major anglo-néerlandaise aura supprimé plus de 12.500 emplois en 2015 et 2016, a précisé le groupe. Il souligne vouloir rester "compétitif dans un contexte de prix du pétrole 'plus bas pour plus longtemps'".