La "bad bank" de Fortis engrange de nouveaux bénéfices

La "bad bank" de Fortis engrange de nouveaux bénéfices

Royal Park Investments a réalisé 235 millions d'euros de bénéfice net l'an dernier. La "bad bank" de l'ex-Fortis, filiale conjointe d'Ageas, de BNP Paribas et de l'Etat belge, se prépare à une année 2011 encore difficile.


La "bad bank" de Fortis dans le vert dès sa première année

Royal Park Investments (RPI), créée pour recueillir les actifs toxiques de l'ancienne Fortis Banque, a réalisé dans sa première année d'activité un bénéfice de 114 millions d'euros nets. Les bénéfices seront transférés en vue de renforcer sa propre capacité.