'À quoi bon l'immortalité si la survie du genre humain devient impossible ?'

'À quoi bon l'immortalité si la survie du genre humain devient impossible ?'

Paul Jorion - Voici un demi-siècle, Jean Rostand se demandait si les grandes expéditions vers l'espace n'étaient pas un luxe, ou comme le dit Chamfort: "Avoir des dentelles avant des chemises" si l'on pensait aux nombreux êtres humains qui, au même moment, ne pouvaient survivre, épuisés qu'ils étaient par la famine et la misère2 réactions