L'internationalisation n'est pas un but en soi

L'internationalisation n'est pas un but en soi

L'internationalisation crée-t-elle suffisamment de valeur (actionnariale) pour une entreprise familiale ? Le jeu en vaut-il la chandelle et la famille passe-t-elle le cap pour les bonnes raisons ? Les entreprises familiales se doivent de réaliser au préalable une analyse approfondie.

Les entreprises familiales veulent jouer la Champions League

Les entreprises familiales veulent jouer la Champions League

Quand les entreprises familiales repoussent leurs frontières, elles le font souvent à la lettre : elles étendent leur rayon d'action géographique et concluent des partenariats ou procèdent à des acquisitions à l'étranger. Mais cette volonté de croissance internationale n'est pas une garantie de succès. Dans quelles conditions un entrepreneur familial peut-il envisager une aventure à l'étranger ?

S'étendre au-delà des frontières, ces entreprises familiales veulent jouer la Champions League

S'étendre au-delà des frontières, ces entreprises familiales veulent jouer la Champions League

Quand les entreprises familiales repoussent leurs frontières, elles le font souvent à la lettre : elles étendent leur rayon d'action géographique et concluent des partenariats ou procèdent à des acquisitions à l'étranger. Mais cette volonté de croissance internationale n'est pas une garantie de succès. Dans quelles conditions un entrepreneur familial peut-il envisager une aventure à l'étranger ?