Saab devient finalement chinois

Saab devient finalement chinois

Le propriétaire de Saab, Swedish Automobile, a annoncé vendredi avoir conclu un accord pour la vente de 100% du constructeur suédois à ses partenaires chinois Youngman et Pang Da pour un montant de 100 millions d'euros.


Saab ne sera pas sauvé par les Chinois

Saab ne sera pas sauvé par les Chinois

Swedish Automobile, le propriétaire néerlandais du constructeur en difficulté Saab, a mis fin à une entente de financement avec ses deux partenaires chinois Youngman et Pang Da, selon un communiqué reçu dans la nuit de dimanche à lundi.


Saab refuse de se vendre à 100 %

Saab refuse de se vendre à 100 %

Le patron de Swedish Automobile, maison mère néerlandaise de Saab, a rejeté une offre de reprise venant de ses nouveaux actionnaires chinois, qui "aurait signifié la fin" du constructeur suédois. Il a toujours un plan B en poche, prévient-il.


Saab sauvé par deux groupes chinois

Saab sauvé par deux groupes chinois

Le distributeur automobile Pang Da et le constructeur Zhejiang Youngman Lotus Automobile entrent au capital de Saab et fondent, avec le constructeur suédois, deux coentreprises.