Mitsubishi n'est pas le premier à quitter l'Europe

Mitsubishi n'est pas le premier à quitter l'Europe

Mitsubishi cessera sa production de véhicules en Europe occidentale après 2012. Cela signifie, pour les 300 Belges actifs sur le site de l'usine Nedcar aux Pays-Bas, un plan social. Le constructeur nippon n'est toutefois pas le premier à fermer ses usines dans l'UE.