Thomas Cook trébuche sur les révolutions arabes

Thomas Cook trébuche sur les révolutions arabes

La maison mère de Thomas Cook et Neckermann a accusé une perte de plus de 200 millions de livres au premier semestre. En cause : les troubles en Egypte et Tunisie - deux de ses principales destinations - et des vacances de Pâques tardives.