Les conséquences des attentats coûtent très cher à Ryanair

Les conséquences des attentats coûtent très cher à Ryanair

La compagnie aérienne irlandaise à bas coûts Ryanair estime son préjudice, lié aux attentats du 22 mars à Bruxelles et à la récente grève des contrôleurs aériens français, entre 10 et 20 millions d'euros, a annoncé mardi le patron de Ryanair Michael O'Leary.