TTIP: "L'Europe propose beaucoup et reçoit très peu. Ce n'est pas acceptable"

TTIP: "L'Europe propose beaucoup et reçoit très peu. Ce n'est pas acceptable"

Le secrétaire d'Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl, a assuré mardi que l'arrêt des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique (TTIP, ou Tafta) était aujourd'hui "l'option la plus probable", en raison de "l'état d'esprit des Etats-Unis".