Pas de risque financier lié aux cryptomonnaies... pour l'instant

Pas de risque financier lié aux cryptomonnaies... pour l'instant

Les monnaies virtuelles ne font actuellement "pas peser de risque" sur la stabilité financière mondiale mais "cela pourrait changer" si ces outils venaient à être plus intégrés au système financier, selon le Conseil de stabilité financière (FSB).

Le "shadow banking" pesait 45.200 milliards de dollars fin 2016

Le "shadow banking" pesait 45.200 milliards de dollars fin 2016

Le secteur financier parallèle, dit "shadow banking", a continué de croître pour peser quelque 45.200 milliards de dollars (36.700 milliards d'euros) fin 2016, soit une hausse de 7,6% sur un an, selon un rapport publié lundi par le Conseil de stabilité financière (FSB).

Le bitcoin "a échoué" à s'imposer comme monnaie

Le bitcoin "a échoué" à s'imposer comme monnaie

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney a estimé que le bitcoin avait échoué à s'imposer comme monnaie, alors que les autorités financières et les gouvernements multiplient les avertissements contre cet actif non régulé.

"La Belgique collabore enfin avec le FSB !"

"La Belgique collabore enfin avec le FSB !"

Philippe Ledent - En cette période de tensions géopolitiques et de théories du complot en tous genres, un pareil titre pourrait prêter à confusion. Le FSB n'est-il pas le successeur du KGB, les services secrets russes ? Oui, en effet, mais au risque de décevoir les lecteurs friands d'affaires d'Etat et de " gates " en tous genres, ce n'est pas de ce FSB-là dont il s'agit ici. Ceci est une chronique économique, pas une fiction...

Quel banquier central est le plus riche?

Quel banquier central est le plus riche?

En tant que président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi ne reçoit pas le salaire le plus élevé de tous les banquiers centraux. En Belgique, Jan Smets a notamment un montant plus élevé sur sa fiche de salaire.

Brexit: des banques sont prêtes à "ajuster" certaines activités

Brexit: des banques sont prêtes à "ajuster" certaines activités

Le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), Mark Carney, a estimé mardi que des banques installées au Royaume-Uni pourraient vouloir "ajuster" certaines activités l'année prochaine, en raison des craintes entourant les négociations sur le Brexit.

"Le Brexit, c'est une partie de cricket !"

"Le Brexit, c'est une partie de cricket !"

Philippe Ledent - C'est en ces termes que Mark Carney, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, a décrit le processus de divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, car l'affrontement entre deux équipes de cricket peut s'étendre sur cinq matchs et donc durer cinq jours, soulignant ainsi le caractère lent et long du processus qui doit conduire à la séparation.

La Banque d'Angleterre estime que le pays devrait éviter la récession

La Banque d'Angleterre estime que le pays devrait éviter la récession

La Banque d'Angleterre (BoE) a estimé jeudi que le Royaume-Uni devrait éviter de tomber en récession dans les deux ans à venir, tout en abaissant nettement ses prévisions de croissance pour le pays qui se dirige vers une sortie de l'Union européenne.

Le Brexit provoque un "carnage" obligataire

Le Brexit provoque un "carnage" obligataire

Les premiers effets économiques concrets du Brexit conjugués aux craintes sur la santé des banques italiennes rendent nerveux les investisseurs mondiaux, provoquant un repli des Bourses, un affaiblissement marqué de la livre et une ruée vers le havre obligataire.