À Caracas, même le marché noir est rattrapé par les pénuries

À Caracas, même le marché noir est rattrapé par les pénuries

Derrière son comptoir, dans une parfumerie du quartier de Petare à Caracas, Eidis se désole des rayons presque vides. Mais dans la rue, sur les étals du marché noir, on trouve un peu de tout: "c'est une mafia", soupire-t-elle. Mais même cette mafia commence à ressentir les effets des pénuries.