L'art de pitcher

L'art de pitcher

L'émission " Dragon's Den " (Dans l'oeil du dragon au Québec) va arriver en Belgique. Cette émission de téléréalité permet à des entrepreneurs de présenter leurs idées à des investisseurs (les "dragons"). Ils doivent bien évidemment les convaincre d'investir dans leur projet. Si aucun " dragon " n'est prêt à mettre de l'argent sur la table, l'entrepreneur échoue.

Les entreprises familiales veulent jouer la Champions League

Les entreprises familiales veulent jouer la Champions League

Quand les entreprises familiales repoussent leurs frontières, elles le font souvent à la lettre : elles étendent leur rayon d'action géographique et concluent des partenariats ou procèdent à des acquisitions à l'étranger. Mais cette volonté de croissance internationale n'est pas une garantie de succès. Dans quelles conditions un entrepreneur familial peut-il envisager une aventure à l'étranger ?

S'étendre au-delà des frontières, ces entreprises familiales veulent jouer la Champions League

S'étendre au-delà des frontières, ces entreprises familiales veulent jouer la Champions League

Quand les entreprises familiales repoussent leurs frontières, elles le font souvent à la lettre : elles étendent leur rayon d'action géographique et concluent des partenariats ou procèdent à des acquisitions à l'étranger. Mais cette volonté de croissance internationale n'est pas une garantie de succès. Dans quelles conditions un entrepreneur familial peut-il envisager une aventure à l'étranger ?

"Le virage à droite en Autriche est aussi économique"

"Le virage à droite en Autriche est aussi économique"

L'économie autrichienne se porte bien, et il y a à peine 5% de chômage. Pourtant, le quart des électeurs vote pour un parti d'extrême droite. Le professeur Dirk Rochtus (KU Leuven/Campus d'Anvers), expert en matière autrichienne, explique pourquoi.

Les intérêts notionnels auraient permis de créer plus de 20.000 emplois

Les intérêts notionnels auraient permis de créer plus de 20.000 emplois

Les intérêts notionnels ont permis de créer plus de 20.000 emplois depuis leur entrée en vigueur le 1er janvier 2006, rapportent L'Echo et Tijd qui se basent sur les chiffres de Vives, un groupe d'études qui fait partie de la faculté d'économie de la KU Leuven.