Pourquoi il n'y aura pas de krach boursier cet été

Pourquoi il n'y aura pas de krach boursier cet été

En l'absence de grosses échéances liées à la crise de la dette en zone euro, et parce qu'elle est sous-évaluée, la Bourse peut progresser de 5 à 6% au mois d'août. Mais gare au retour de bâton en septembre.