La bataille pour le premier écran

La bataille pour le premier écran

Des multi-comptes jusqu'au paiement de la place de parking, les banques multiplient les nouveautés pour accompagner le client dans sa vie de tous les jours. Histoire d'être son appli financière préférée.... et en première ligne pour contrôler son portefeuille.

Un nouveau patron pour KBC Brussels

Un nouveau patron pour KBC Brussels

KBC Brussels, la marque bruxelloise de KBC, a un nouveau CEO: Frank Leroy, a indiqué mardi le bancassureur. Il succède à Damien Van Renterghem "qui a décidé le 5 mars dernier en concertation avec KBC d'arrêter sa collaboration avec la banque".

Les tensions commerciales USA/Chine pèsent sur les marchés

Les tensions commerciales USA/Chine pèsent sur les marchés

La tendance était négative lundi matin en Europe où les tensions commerciales entre les USA et la Chine inquiétaient toujours les opérateurs. Vers onze heures, l'indice BEL 20 était en baisse de 0,2 pc à 3.795 points avec 11 de ses 20 éléments dans le rouge.

CBC/KBC s'attend à un ralentissement de l'économie belge

CBC/KBC s'attend à un ralentissement de l'économie belge

Le groupe CBC/KBC a revu ses prévisions de croissance de l'économie belge à la baisse, de 1,9% à 1,6%, pour 2018. Un cocktail de risque d'escalade de conflits commerciaux, d'incertitudes politiques et de pétrole plus cher contribue à l'amoncellement de nuages au-dessus de l'économie du pays, estime mardi le bancassureur.

Un bénéfice de 556 millions d'euros au premier trimestre pour KBC Groupe

Un bénéfice de 556 millions d'euros au premier trimestre pour KBC Groupe

KBC Groupe a enregistré un bénéfice net de 556 millions d'euros au premier trimestre, contre 630 millions sur la même période de l'an dernier, a indiqué la banque jeudi dans un communiqué. Pour la Belgique plus précisément, il atteignait 243 millions d'euros.

6,6 milliards d'impôts pour les sociétés de BEL 20 en 2017

6,6 milliards d'impôts pour les sociétés de BEL 20 en 2017

Les sociétés cotées reprises dans l'indice BEL 20 ont vu leur charge d'impôt global augmenter fortement l'an dernier à 6,6 milliards d'euros, selon les calculs de L'Echo et de Tijd publiés dans leurs éditions du week-end. C'est une hausse de 46% par rapport à l'année précédente et un record depuis six ans.

Voici combien gagne désormais le patron de KBC

Voici combien gagne désormais le patron de KBC

La rémunération du patron de KBC Johan Thijs va à nouveau augmenter, indique jeudi le groupe dans son rapport annuel. Sa rémunération totale maximale augmentera de 6,4%, après une première hausse l'année dernière.

Bancontact et Payconiq Belgium vont fusionner

Bancontact et Payconiq Belgium vont fusionner

Bancontact Company et Payconiq Belgium ont annoncé ce mardi leur intention de fusionner pour former une seule société, Bancontact Payconiq Company.

KBC réorganise son réseau d'agences

KBC réorganise son réseau d'agences

Le bancassureur KBC a annoncé son intention de réorganiser son réseau d'agences en Flandre. Huit bureaux seront fermés et le personnel de 66 autres disparaitra. La restructuration n'aura aucun impact sur le nombre total d'employés, a assuré vendredi KBC dans un communiqué.

Pourquoi la bancassurance cartonne

Pourquoi la bancassurance cartonne

Alors que certains s'en sont éloignés, la bancassurance apparaît aujourd'hui comme le modèle gagnant dans le paysage financier belge. En témoignent les bénéfices engrangés en 2017 par Belfius et KBC, deux machines qui tournent à plein régime.

Que prépare KBC pour ses plus de 50 ans ?

Que prépare KBC pour ses plus de 50 ans ?

Sur les environ 13.000 employés du bancassureur KBC en Belgique, 4.400 ont plus de 50 ans, qui vont être au centre de négociations sociales en vue d'un plan d'aménagement de fin de carrière flexible, rapportent De Tijd et L'Echo vendredi. Ce plan devrait être intégré dans une nouvelle CCT relative à la sécurité d'emploi. La banque a tenu à clarifier la situation.

Sauver les banques a coûté 885 millions d'euros

Sauver les banques a coûté 885 millions d'euros

En attendant une plus-value sur Belfius, la facture du sauvetage des banques s'élève actuellement à 885 millions d'euros, rapportent samedi L'Echo et De Tijd, sur base de calculs réalisés par Eric Dor, directeur des études économiques à l'école de management française IÉSEG.