Immo: la progression des prix ralentit en Belgique

Immo: la progression des prix ralentit en Belgique

Le marché immobilier belge est resté particulièrement dynamique ces derniers mois avec un nombre élevé de transactions. Il profite pleinement d'un contexte de taux bas, une situation qui perdurera jusqu'à la fin 2018. La hausse des prix des maisons et des appartements ne devrait, quant à elle, pas dépasser l'inflation en 2017. Comme l'an dernier. Un élément auquel il faudra s'habituer à l'avenir.

En Belgique, immobilier rime avec stabilité: quelles tendances pour les prochains mois ?

En Belgique, immobilier rime avec stabilité: quelles tendances pour les prochains mois ?

Il n'y a jamais eu autant de transactions sur le marché belge qu'en 2016. Si le premier trimestre 2017 montre un certain ralentissement, il devrait être vite compensé par le contexte favorable que connaît l'immobilier belge. Avec des taux bas et une hausse des prix qui s'est enrayée, le candidat-acquéreur peut entrevoir l'avenir avec optimisme.

Acheter ou attendre ? Les taux remontent...

Acheter ou attendre ? Les taux remontent...

Les taux d'intérêt se redressent lentement, au léger détriment, peut-être, des prix des maisons et des appartements. Les fondamentaux continuent toutefois à soutenir le marché. Acheter un logement pour l'occuper reste donc une excellente idée.

Presque tous les voyants sont au vert pour l'immobilier belge

Presque tous les voyants sont au vert pour l'immobilier belge

L'immobilier résidentiel belge maintient la forme. Il faut dire qu'il bénéficie d'un contexte particulièrement favorable. Et cela ne devrait pas (trop) changer dans les prochains mois. La seule incertitude est bruxelloise.