Fisc: les contrôles, et les recettes, en chute libre

Fisc: les contrôles, et les recettes, en chute libre

Le nombre de contrôles fiscaux ordinaires a drastiquement baissé au cours des cinq dernières années, selon des chiffres compilés par l'UNSP-Finances et rapportés par La Libre Belgique mercredi.

Ce gouvernement est-il vraiment pro-entreprise ?

Ce gouvernement est-il vraiment pro-entreprise ?

Pierre-Henri Thomas - "Des mots, des mots, des mots", regrettait Hamlet devant la vacuité des discours. Le 11 octobre 2014, libéraux, CD&V et N-VA signaient un bel accord de gouvernement...

"Une réforme de l'impôt des sociétés pour rien"

"Une réforme de l'impôt des sociétés pour rien"

Lire la chronique de Thierry Afschrift - Après des mois de tergiversations, le gouvernement s'est enfin mis d'accord sur un compromis en matière de réforme de l'impôt des sociétés (Isoc). Comme la plupart des compromis, celui-ci est décevant. Sa seule vertu est que des politiciens se sont mis d'accord pour essayer de présenter un bulletin convenable à leurs clients électoraux.

Baisser le taux de l'impôt des sociétés, et après ?

Baisser le taux de l'impôt des sociétés, et après ?

Il existe mille et une manières de réformer l'impôt des sociétés. On peut y intégrer de la progressivité, du soutien aux investissements, de la régionalisation, des crédits d'impôt, etc.

Voici les principales cibles du fisc en 2017

Voici les principales cibles du fisc en 2017

Plusieurs secteurs sont dans le collimateur du SPF Finances, rapportait ce week-end L'Echo qui s'est procuré la liste des pratiques et des contribuables qui seront particulièrement visés par le fisc cette année, telle que communiquée aux fonctionnaires.

Plus-values et impôt des sociétés: le bras de fer fiscal

Plus-values et impôt des sociétés: le bras de fer fiscal

Alors que nos voisins annoncent des baisses de l'impôt des sociétés, le gouvernement fédéral ne parvient pas à dégager un compromis sur le sujet. Car, le CD&V a aussi posé la taxation des plus-values dans la balance.

"La fiscalité n'est pas un levier d'ajustement du budget de l'Etat"

"La fiscalité n'est pas un levier d'ajustement du budget de l'Etat"

"La fiscalité n'est pas un levier d'ajustement du budget de l'Etat, mais doit être une constante fiable à laquelle peuvent se raccrocher les entreprises en quête de stabilité", proteste le Syndicat des indépendants et des PME (SDI).

Bart De Wever plaide pour un Isoc à 20%

Bart De Wever plaide pour un Isoc à 20%

Le président de la N-VA Bart De Wever plaide pour l'instauration d'un taux unique de 20% pour l'impôt des sociétés (Isoc), dans un entretien publié mercredi par L'Echo. Le bourgmestre d'Anvers estime également que les réformes du gouvernement fédéral portent leurs fruits, même s'il demande des efforts supplémentaires pour la confection du budget.

Impôt des sociétés : la baisse que tout le monde voulait

Impôt des sociétés : la baisse que tout le monde voulait

Le gouvernement devrait décider cet automne de ramener progressivement le taux de l'impôt des sociétés de 34 à 25 voire 20 %. Le principe est très largement partagé. En revanche, on s'étripe sur la neutralité budgétaire de la réforme, qui pourrait être compensée par une nouvelle hausse du précompte mobilier ou la fin des intérêts notionnels.

Van Overtveldt enterre définitivement la taxe sur les plus-values

Van Overtveldt enterre définitivement la taxe sur les plus-values

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) ne fait plus référence à la taxe sur les plus-values dans son dernier projet de réforme de l'impôt des sociétés (Isoc), rapportent Le Soir et plusieurs titres néerlandophones mercredi. L'augmentation du précompte mobilier sur les dividendes passe également à la trappe.

L'UCM préconise la suppression des intérêts notionnels

L'UCM préconise la suppression des intérêts notionnels

L'Union des classes moyennes, qui représente les indépendants et les PME, est un faveur d'une suppression phasée des intérêts notionnels, contrairement à la Fédération des entreprises belges (FEB), pour financer une baisse de l'impôt des société à l'étude au gouvernement.

Un impôt des sociétés à 20%, est-ce vraiment réalisable ?

Un impôt des sociétés à 20%, est-ce vraiment réalisable ?

Le ministre des Finances propose de ramener le taux de l'impôt des sociétés de 34 à 20 %. La disparition des intérêts notionnels et d'autres niches fiscales ne suffirait cependant pas à compenser budgétairement un tel choix.

Les particuliers, dindons de la farce de l'impôt des entreprises

Les particuliers, dindons de la farce de l'impôt des entreprises

La chute des recettes tirées de l'impôt sur les bénéfices des sociétés entraîne un accroissement de la pression sur les particuliers, selon le dernier rapport de l'OCDE : "Il est urgent d'agir pour faire en sorte que les entreprises supportent leur juste part du fardeau."