Les sanctions américaines poussent Daimler hors d'Iran

Les sanctions américaines poussent Daimler hors d'Iran

L'Allemand Daimler, numéro un mondial de la voiture haut de gamme et des camions, a annoncé mardi "cesser jusqu'à nouvel ordre" ses "activités limitées" en Iran en raison des sanctions économiques américaines rétablies dans la matinée.

L'or va mal: pourquoi les experts n'y comprennent pas grand-chose

L'or va mal: pourquoi les experts n'y comprennent pas grand-chose

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - L'or n'est pas en grande forme, alors qu'avec toutes ces tensions politiques et économiques, le métal jaune aurait dû grimper! Amid Faljaoui, notre chroniqueur éco, nous dit pourquoi ce n'est pas le cas, et pourquoi les experts n'y comprennent pas grand-chose.

Le compromis de l'Opep, trop "vague" pour faire reculer les prix

Le compromis de l'Opep, trop "vague" pour faire reculer les prix

L'Opep a avalisé samedi avec la Russie et ses autres partenaires le principe d'une hausse de production, mais les experts jugent celle-ci trop "vague" pour peser significativement sur les cours et répondre aux injonctions de Donald Trump de faire baisser les prix pétroliers pour l'été.

L'arme nucléaire, l'assurance-vie de Kim-Jong Un

L'arme nucléaire, l'assurance-vie de Kim-Jong Un

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Ils se sont rencontrés - ils se sont salués - le monde entier a vu leur poignée de main. Mais, qu'est-ce qui a changé concrètement ? Voilà, en résumé, la question qu'on peut se poser au lendemain de la rencontre jugée historique entre Donald Trump et le jeune dictateur nord-coréen Kim-Jong Un.

Face à Trump, l'unité européenne résiste, malgré des fissures

Face à Trump, l'unité européenne résiste, malgré des fissures

Une France qui monte aux barricades, une Allemagne tentée de jouer solo et au milieu Bruxelles qui doute : même si tout le monde ne joue pas la même partition, l'unité européenne résiste pour l'instant aux menaces de Donald Trump.

La parade des sociétés européennes pour continuer à commercer avec l'Iran

La parade des sociétés européennes pour continuer à commercer avec l'Iran

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Les européens veulent continuer à commercer avec l'Iran malgré le rétablissement de l'embargo américain avec lequel ils ne sont pas d'accord mais ils ne pourront pas le faire. La faute à leurs propres banques. Explications.