'Réduire l'impôt sur les sociétés est nécessaire... mais pas indolore'

'Réduire l'impôt sur les sociétés est nécessaire... mais pas indolore'

Un impôt sur les sociétés (isoc) plus faible, à hauteur de 25 ou 20%, sur lequel travaille le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA), est faisable si les intérêts notionnels sont supprimés et le précompte mobilier est augmenté, ressort-il d'un nouvel avis du Conseil supérieur des Finances auquel De Tijd fait écho mercredi.2 réactions