Georges Ugeux : "c'est un drame"

Georges Ugeux : "c'est un drame"

Sur son blog, l'ancien vice-président de la Bourse de New York aujourd'hui banquier d'affaires, Georges Ugeux, disait que s'il avait voté Hillary Clinton, c'était surtout parce que " en aucun cas, je ne pourrais envisager de soutenir un candidat qui me révulse sur le plan moral, social et politique ". Aujourd'hui que la victoire de Donald Trump est acquise, on sent Georges Ugeux très préoccupé.15 réactions


" BNP Paribas ne perdra pas sa place dans la cour des grands "

" BNP Paribas ne perdra pas sa place dans la cour des grands "

BNP Paribas est lourdement sanctionnée par la justice américaine. L'existence de la banque n'est pas remise en question. Mais la punition l'obligera à effectuer des choix stratégiques, observe le banquier d'affaires belge Georges Ugeux.


Le shadow banking pousse les banques vers l'abîme

Le shadow banking pousse les banques vers l'abîme

La taille des actifs gérés par la banque de l'ombre dépasse celle du secteur bancaire traditionnel. Problème : les activités du shadow banking échappent au radar des régulateurs. A défaut de régulation, ce secteur sera-t-il le détonateur d'une nouvelle crise bancaire ?


Le carnet d'adresses "planétaire" de Georges Ugeux

Le carnet d'adresses "planétaire" de Georges Ugeux

De Manhattan à Shanghai en passant par Mumbaï, Georges Ugeux, ancien n° 2 de la Bourse de New York reconverti dans la banque d'affaires, cultive un carnet d'adresses "planétaire".


Georges Ugeux en librairie

Georges Ugeux en librairie

La crise aura donné l'occasion à de nombreux éditeurs - et à leurs auteurs - de s'adonner aux joies des livres économiques. Dernier exemple en date : Georges Ugeux, candidat malheureux à la présidence de l'ex-Fortis.