Take Eat Easy: retour sur les raisons d'une explosion en plein vol

Take Eat Easy: retour sur les raisons d'une explosion en plein vol

Après un an de course folle aux parts de marché et des bilans 2013 et 2014 catastrophiques, la start-up belge de livraison de repas a déposé les armes. Sacrifiée par ses actionnaires, minée par la concurrence, elle s'est retrouvée sans cash pour faire tourner une machine de 160 personnes. Retour sur les dernières semaines de la vie de la start-up.1 réactions