Dexia: les autorités auront droit à 440 millions bruts par an

Dexia: les autorités auront droit à 440 millions bruts par an

Lors de l'assemblée générale extraordinaire (AGE) de Dexia, les actions de préférence des Etats belge et français seront converties en actions ordinaires + titres participatifs. Cela donnera droit aux autorités, dans le cadre de la résolution ordonnée de la banque, à 440 millions d'euros par an moins les dettes et charges, a-t-on appris dans les documents relatifs à l'AGE de la banque résiduelle.

Ce protectionnisme qui ne dit pas son nom

Ce protectionnisme qui ne dit pas son nom

Sous le couvert de protection du consommateur, les normes sanitaires ou de sécurité visent bien souvent à défendre une industrie nationale. Ces " obstacles techniques au commerce " sont de plus en plus souvent dénoncés auprès de l'Organisation mondiale du commerce.

Paradise Papers: que peuvent faire les Etats contre l'optimisation fiscale?

Paradise Papers: que peuvent faire les Etats contre l'optimisation fiscale?

Impuissance, double langage, voire hypocrisie: les Etats se retrouvent sur la sellette à chaque fois qu'éclate un scandale comme celui des Paradise Papers. Ils ont pourtant la clef pour lutter contre l'optimisation fiscale, selon des représentants d'institutions internationales et des ONG.

Van Overtveldt veut faire passer la dette sous les 100% du PIB

Van Overtveldt veut faire passer la dette sous les 100% du PIB

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), souhaite faire redescendre la dette publique sous la barre des 100% du produit intérieur brut (PIB) sous le gouvernement actuel encore, indique sa note de politique générale 2018, rapportent L'Echo et De Tijd dimanche.

'La taxe sur les comptes-titres est un impôt purement politicien'

'La taxe sur les comptes-titres est un impôt purement politicien'

Lire la chronique de Thierry Afschrift - On a souvent l'impression que la créativité, au demeurant modeste en général, de nos hommes politiques ne trouve à s'exprimer que dans un seul domaine: la création de nouveaux impôts.

Une carte des sanctions de l'UE pour aider les entreprises

Une carte des sanctions de l'UE pour aider les entreprises

L'UE lance vendredi un site cartographiant ses différents régimes de sanctions, qui s'afficheront après un simple clic sur le pays ciblé ou grâce à des filtres thématiques (embargo sur les armes, pétrolier, etc.) afin d'aider les entreprises européennes à s'y retrouver.

Les pistes de la Commission pour mieux taxer les Gafa

Les pistes de la Commission pour mieux taxer les Gafa

La Commission européenne a présenté jeudi de premières pistes pour mieux taxer les géants de l'internet, comme Google, régulièrement accusés de faire de l'optimisation fiscale grâce à des montages financiers qui minimisent leurs impôts.

L'Autriche lance un emprunt historique à 100 ans

L'Autriche lance un emprunt historique à 100 ans

L'Autriche a annoncé le succès d'un emprunt historique à 100 ans lancé mardi auprès des investisseurs, une durée exceptionnelle rendue attractive par la faiblesse des taux d'intérêt sur les échéances plus courtes.

La SNCB en pièces détachées

La SNCB en pièces détachées

La Belgique est un des pays européens les plus tièdes en matière de privatisation du rail, avec la France et le Luxembourg. Elle la pratique pourtant de manière discrète.

"Cette obsession de la dette publique est une erreur majeure"

"Cette obsession de la dette publique est une erreur majeure"

Dix ans après, la page de la crise n'est toujours pas tournée, estime Gaël Giraud, jésuite et économiste en chef de l'Agence française de développement (AFD). Il y a pourtant urgence si l'on ne veut pas d'un monde écologiquement et socialement invivable.

Google, plus fort que nos Etats ?

Google, plus fort que nos Etats ?

Christophe Charlot - Le géant américain du Web fera-t-il plier l'État français dans son bras de fer fiscal qui les oppose ? Hier, dans les colonnes du quotidien Les Echos, le ministre français des comptes publics, Gérald Darmanin, admettait laisser la porte ouverte à un "accord transactionnel intelligent pour l'entreprise, mais aussi pour les deniers publics".

Les tribunaux d'arbitrage bientôt exclus des accords commerciaux de l'UE ?

Les tribunaux d'arbitrage bientôt exclus des accords commerciaux de l'UE ?

L'Union européenne pourrait exclure les investissements de ses futurs accords commerciaux, y compris celui avec le Japon, ce qui faciliterait leur négociation et leur ratification, a laissé entendre lundi le vice-président de la Commission Jyrki Katainen.