Panama Papers: "Toutes les entités de Dexia respectaient les règles de l'époque"

Panama Papers: "Toutes les entités de Dexia respectaient les règles de l'époque"

"Toutes les entités de Dexia - dont BIL (Banque internationale Luxembourg) et sa filiale Experta qui ont contribué à la création de quelque 1.600 entreprises off shore par l'intermédiaire du cabinet Mossack Fonseca, ndlr -, respectaient les règles en vigueur à l'époque", a affirmé Michèle Colin, responsable de la conformité chez Dexia, devant la commission spéciale de la Chambre consacrée aux Panama Papers.

Le fisc belge a négligé la piste panaméenne de Dexia

Le fisc belge a négligé la piste panaméenne de Dexia

L'Inspection spéciale des impôts (ISI) savait au moins depuis 2009 que la Banque internationale à Luxembourg (BIL), elle-même filiale du groupe Dexia de 1996 à 2011, logeait parfois des comptes non déclarés au fisc belge, rapportent lundi les journaux Le Soir et De Tijd, qui ont participé avec Mo* et Knack à l'enquête sur la fuite de documents fiscaux "Panama Papers", menée par l'International Consortium of Investigative Journalists.

Il n'y a "pas de risque d'explosion" pour Dexia

Il n'y a "pas de risque d'explosion" pour Dexia

Le groupe Dexia, en cours de résolution ordonnée depuis la fin 2011 et le rachat par l'État belge de Dexia Banque Belgique -aujourd'hui Belfius-, ne présente "pas de risque d'explosion" et son plan de résolution "est sur la bonne voie", a déclaré mercredi son CEO, Karel De Boeck, lors d'une audition devant la Commission Finances de la Chambre. Le groupe pâtit toutefois de l'environnement de taux d'intérêt au plancher.