Denizbank : mauvaise affaire pour Dexia ?

Denizbank : mauvaise affaire pour Dexia ?

Denizbank devait être un des fleurons de Dexia et lui permettre d'engranger d'importants bénéfices. La crise en a décidé autrement. Et la vente au russe Sberbank pourrait valoir, au groupe franco-belge, une moins-value de 700 millions d'euros. Explications.


Dexia se déleste de Denizbank pour 2,8 milliards... minimum

Dexia se déleste de Denizbank pour 2,8 milliards... minimum

Sberbank reprend Denizbank, filiale turque de Dexia, pour 2,821 milliards d'euros. La première banque russe lorgne le marché turc depuis plusieurs mois afin d'accroître son indépendance vis-à-vis de son marché national.



La vente de Denizbank, filiale turque de Dexia, dans l'impasse

La vente de Denizbank, filiale turque de Dexia, dans l'impasse

Les négociations entre la banque qatarie QNB et Dexia quant à la vente de la filiale turque du groupe franco-belge, Denizbank, sont dans l'impasse, a appris ce samedi l'agence économique Bloomberg de sources bien informées.


Dexia : DenizBank attise les convoitises

Dexia : DenizBank attise les convoitises

Quatre banques, pas moins, seraient candidates au rachat de DenizBank, filiale turque de Dexia. Seul un nom est confirmé : le russe Sberbank. ING pourrait être du lot lui aussi.


Dexia : le russe Sberbank lorgne DenizBank

Dexia : le russe Sberbank lorgne DenizBank

Après le Qatar et la filiale luxembourgeoise, c'est au tour de la turque DenizBank d'attiser les convoitises. La banque semi-publique russe Sberbank travaillerait sur une offre pour cette autre filiale de Dexia.


Dexia vend ses activités d'assurance-vie en Turquie

Dexia vend ses activités d'assurance-vie en Turquie

MetLife achètera, par le biais de sa filiale turque, la participation de 99,86 % de Dexia dans DenizEmeklilik, filiale de DenizBank en Turquie spécialisée dans les assurances vie et pension. Une opération à 162 millions d'euros. Soit 119 millions après impôt.


Dexia cède les assurances-vie de DenizBank

Dexia cède les assurances-vie de DenizBank

Sept candidats à la reprise de l'activité assurances-vie de DenizBank, filiale de Dexia, se seraient fait connaître. Parmi eux, on retrouverait Axa et Groupama. L'opération serait imposée par l'Europe.


Et si Dexia revendait la Turquie ?

Et si Dexia revendait la Turquie ?

DenizBank vaudrait, selon certains calculs, plus de 3 milliards d'euros. Soit davantage que le reste du groupe Dexia, auquel la banque turque appartient ! La revendre à ce prix permettrait d'alléger le montant des pertes latentes sur lesquelles sont assis les Etats belges et français.