97% des délits boursiers sont classés sans suite

97% des délits boursiers sont classés sans suite

Quelque 97% des dossiers de délit d'initié, de manipulation de cours de bourses et autres "délits boursiers" sont classés sans suite. C'est ce qui ressort de chiffres du collège des procureurs généraux que la ministre de la Justice Annemie Turtelboom a communiqués au chef de groupe N-VA à la Chambre Jan Jambon, écrit De Tijd mardi.