Le growth hacking remplace le marketing

Le growth hacking remplace le marketing

Difficile à imaginer de nos jours, mais Airbnb était autrefois le secret le mieux gardé des travel hackers et des couch surfers ; Linkedln était le domaine exclusif de top managers et de recruteurs ; Facebook était le pathétique demi-frère de Myspace ; et Uber, une misérable start-up qui n'avait aucune chance face aux puissantes compagnies de taxis. Comment ces entreprises ont-elles pu devenir les grandes puissances qu'elles sont aujourd'hui ?