Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration
Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration
Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration
Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration
Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration
Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration
01973072010-09-22 19:02:132014-08-29 16:18:32Pas de parutionNormalArticlePolitique économiqueLeVif Trends

Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration

Ce n'est évidemment pas nouveau, mais le sp.a le rappelle, en déposant une proposition de loi en la matière: il faut plus de femmes dans les conseils d'administration des entreprises cotées en bourse et des entreprises publiques.

autoTrends-Tendances2010-09-22 19:02:12http://trends.levif.be/economie/politique-economique/le-sp-a-veut-plus-de-femmes-dans-les-conseils-d-administration/article-normal-197307.htmlhttp://m.trends.levif.be/economie/politique-economique/le-sp-a-veut-plus-de-femmes-dans-les-conseils-d-administration/article-normal-197307.htmlhttp://trends.levif.be/economie/politique-economique/http://m.trends.levif.be/economie/politique-economique/
Le sp.a veut plus de femmes dans les conseils d'administration

Le groupe sp.a à la Chambre a déposé une proposition de loi visant à obliger une présence d'au moins un tiers de femmes dans les conseils d'administration des entreprises cotées en bourse et des entreprises publiques. Les socialistes flamands plaident donc en faveur de l'introduction de quotas visant à promouvoir la diversité au sein des conseils d'administration.

Commentant la proposition, le député Bruno Tuybens a fait référence à des déclarations, mardi, de la commissaire européenne en charge de la Justice, des Droits fondamentaux et de la Citoyenneté, Viviane Reding. Celle-ci a rompu une lance en faveur de l'introduction de quotas dans les entreprises européennes. Actuellement, au sein des cent plus grandes entreprises européennes, un administrateur sur dix seulement est une femme.

Le sp.a fait sien le point de vue exprimé par Mme Reding selon lequel la féminisation du top managérial évolue trop lentement. "Il est essentiel que la composition du top d'une entreprise soit la plus diversifiée possible si nous voulons optimaliser et équilibrer le processus décisionnel. Les problèmes pourront alors être analysés sous toutes leurs facettes et les décisions seront plus équilibrées sur le plan sociétal", a fait valoir Bruno Tuybens, qui a déposé la proposition cosignée par toutes ses collègues féminines au sein du groupe sp.a.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de problématique fait l'objet d'un texte de loi. Jusqu'ici, aucun n'a jamais franchi le cap.

Tendances.be, avec Belga

femmesconseils d'administration