Commerces et entreprises, premières victimes de la lutte anti-terroriste

Commerces et entreprises, premières victimes de la lutte anti-terroriste

Le préjudice des mesures anti-terroristes du week-end pour les petits commerces bruxellois "s'exprime en millions, voire même en dizaines de millions d'euros", estime ce lundi le SDI, qui comprend toutefois la gravité de la situation et le bien-fondé des mesures décidées.