Ports belges : les mauvaises nouvelles et les défis de 2015

Ports belges : les mauvaises nouvelles et les défis de 2015

Le transport maritime souffre de la crise économique mondiale. En Belgique, le secteur portuaire pesait plus de 116.000 emplois l'an dernier, en (petite) baisse par rapport à 2013. A l'image du secteur global, nos ports doivent faire face à plusieurs défis majeurs. Et notamment à la montée en puissance des nations émergentes, une tendance qui se confirme année après année.


Les pays émergents attirent 20% des investissements étrangers

Les pays émergents attirent 20% des investissements étrangers

Les pays émergents (BRICS) ont attiré l'an dernier 20% des investissements étrangers mondiaux, contre 6% il y a dix ans, a affirmé lundi à Genève la CNUCED. Ils sont devenus aussi d'importants investisseurs avec 9% des flux mondiaux, contre 1% il y a dix ans.


Croissance mondiale : l'ONU plus pessimiste que prévu

Croissance mondiale : l'ONU plus pessimiste que prévu

Les Nations Unies ont révisé en forte baisse leurs prévisions de croissance mondiale, qui ne devrait pas dépasser 2,4% en 2013 et 3,2% en 2014, a indiqué ce mardi l'ONU.


La Belgique, quatrième bénéficiaire mondial d'investissements étrangers

La Belgique, quatrième bénéficiaire mondial d'investissements étrangers

La Belgique a reçu l'an dernier près de 62 milliards de dollars (environ 43 milliards d'euros) d'investissements étrangers directs, ce qui en fait le quatrième bénéficiaire, après les Etats-Unis (228 milliards de dollars), la Chine (106 milliards) et Hong Kong (69 milliards).


Les investisseurs étrangers désertent la Belgique

Les investisseurs étrangers désertent la Belgique

Les investissements étrangers en Belgique ont dévissé de 70 % l'an dernier, passant de 110 milliards de dollars en 2008 à 34 milliards en 2009. Notre pays passe de la 2e à la 10e place du classement de la Cnuced.


1.000 milliards de dollars : la facture des plans anticrise du G20

1.000 milliards de dollars : la facture des plans anticrise du G20

A quelques jours du prochain sommet, l'OCDE et la Cnuced appellent les pays du G20 à mettre un terme aussi rapidement que possible à leur plan de sauvetage et à s'attaquer d'urgence à des réformes en profondeur de la finance, vitales pour une vraie reprise économique.