"40 millions d'euros cherchent propriétaires"

"40 millions d'euros cherchent propriétaires"

Le registre de la Caisse des dépôts et consignations répertorie 40 millions d'euros d'avoirs dormants, dont 1,8 million d'euros en valeurs étrangères. De l'argent qui attend son propriétaire... ou les héritiers de celui-ci.


Dexia donne des garanties à la France

Dexia donne des garanties à la France

L'Etat français a contraint Dexia à participer à la garantie accordée sur son portefeuille de crédits accordés aux collectivités hexagonales. Les crédits "structurés" représentent une dizaine de milliards d'euros, sur les 70 milliards du portefeuille.


Comptes dormants : les caisses de l'Etat se remplissent

Comptes dormants : les caisses de l'Etat se remplissent

A défaut pour les banques d'avoir pu "réveiller" le titulaire d'un compte resté inactif pendant cinq ans au moins, l'avoir figurant sur celui-ci doit être transféré à la Caisse des dépôts et consignations. Cette grande transhumance a commencé fin septembre.


La CDC, actionnaire de GDF Suez, signe avec Electrawinds

La CDC, actionnaire de GDF Suez, signe avec Electrawinds

Le producteur belge d'énergie renouvelable fonde une coentreprise avec la Caisse des dépôts et consignations. Etonnant, car le bras armé financier de l'Etat français est un actionnaire traditionnel de GDF Suez, maison mère d'Electrabel chez nous.


KKR sur les rangs pour dévorer Quick

KKR sur les rangs pour dévorer Quick

Le colosse financier américain lorgnerait la chaîne Quick, que son propriétaire, la Caisse des dépôts et consignations - le bras armé financier de l'Etat français - a mise en vitrine. Parmi les autres prédateurs pressentis, la rumeur cite Barclays Private Equity, BC Partners et Bridgepoint.


Albert Frère : l'"affaire Quick" rebondit au Sénat français

Albert Frère : l'"affaire Quick" rebondit au Sénat français

Le sénateur socialiste Martial Bourquin indique jeudi avoir interrogé récemment le gouvernement français sur l'"action judiciaire" menée en Belgique concernant l'achat de Quick en 2006 par une filiale de la Caisse des dépôts et consignations.