'Les erreurs de la Chine, les maux de dos de George Soros'

'Les erreurs de la Chine, les maux de dos de George Soros'

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Les épargnants belges qui ont investi une partie de leur épargne en Bourse ont eu très chaud cette semaine. En particulier lundi et jeudi, deux jours particuliers durant lesquels les Bourses chinoises ont même dû être fermées par les autorités.7 réactions