SNCB : la polémique à 1 million d'euros

SNCB : la polémique à 1 million d'euros

La SNCB et Infrabel, le gestionnaire du réseau, ont payé 1 million d'euros pour un rapport d'Arthur D. Little consacré aux problèmes de ponctualité. Problème : c'est cher payé pour des conclusions qui "vont de soi", dénonce la CGSP. La SNCB défend son choix.