Le Qatar fixe un salaire minimum de 200 dollars pour les migrants

Le Qatar a fixé à 750 riyals par mois le salaire minimum pour les travailleurs migrants, une réforme introduite récemment par le pays hôte de la Coupe du Monde 2022 de football, a annoncé jeudi à l'AFP le ministre du Travail.

'Comment le Venezuela en est arrivé là'

'Comment le Venezuela en est arrivé là'

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Le Venezuela est aujourd'hui à deux doigts de la faillite. Comment ce pays, cité en exemple par des partis de gauche radicale en Europe et qui est à la tête des plus grandes réserves de pétrole au monde, devant l'Arabie saoudite, en est-il arrivé là ?

L'appel du pied de Trump au géant saoudien Aramco

L'appel du pied de Trump au géant saoudien Aramco

Le président américain Donald Trump a souhaité que l'Arabie saoudite choisisse Wall Street pour l'introduction en Bourse, prévue en 2018, de son géant pétrolier Aramco.

Méga-projets saoudiens: des ambitions... et des risques

Méga-projets saoudiens: des ambitions... et des risques

Des lions en hologrammes pour impressionner les touristes, des robots qui parlent ou des taxis volants... L'Arabie saoudite éblouit les investisseurs avec ses "méga-projets" futuristes mais les sceptiques s'interrogent sur leur viabilité à l'ère d'un pétrole bon marché.

NEOM, la future zone économique à 500 milliards de dollars de l'Arabie saoudite

NEOM, la future zone économique à 500 milliards de dollars de l'Arabie saoudite

Le prince héritier Mohammed ben Salmane d'Arabie saoudite a annoncé mardi la création d'une gigantesque zone de développement économique, grande comme trois fois l'île de Chypre, avec des investissements projetés à plus de 500 milliards de dollars (425 milliards d'euros).

Bientôt des pénuries de pétrole ?

Bientôt des pénuries de pétrole ?

Le manque d'investissement dans le secteur pétrolier des dernières années risque d'affecter les approvisionnements à l'avenir, a souligné mardi le PDG du géant pétrolier saoudien Armaco.

Eurofighter: BAE Systems va supprimer près de 2.000 emplois

Eurofighter: BAE Systems va supprimer près de 2.000 emplois

Le groupe de défense britannique BAE Systems a annoncé mardi la suppression de près de 2.000 emplois, notamment dans sa division aéronautique qui fabrique l'avion de combat Eurofighter Typhoon.

'Quand le prix du pétrole fait flamber la liberté'

'Quand le prix du pétrole fait flamber la liberté'

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Le référendum catalan a occupé les médias durant toute la semaine, et ce lundi en particulier. Ce vote est certes important, mais il a en partie occulté un autre événement majeur: la fin de l'interdiction de conduire pour les femmes en Arabie saoudite. Pourquoi une telle révolution ?

Les pays du Golfe découvrent... la TVA

Les pays du Golfe découvrent... la TVA

Durement touchés par la chute des revenus pétroliers, des pays du Golfe ont réduit des subventions et augmenté des prix pour résorber leurs déficits budgétaires. Ils vont désormais passer à la vitesse supérieure avec, pour la première fois, l'introduction de la TVA.

Femmes au volant, hausse économique au tournant

Femmes au volant, hausse économique au tournant

La décision de Ryad de permettre aux Saoudiennes de prendre le volant menace des services de transport comme Uber ou Careem, mais le cofondateur de Careem s'attend à un développement de ses affaires et envisage même de recruter une armée de femmes.

Qatar Airways renonce à entrer au capital d'American Airlines

Qatar Airways renonce à entrer au capital d'American Airlines

La compagnie publique Qatar Airways a annoncé mercredi avoir renoncé à acquérir 10% de American Airlines, après avoir montré de l'intérêt pour entrer au capital du transporteur américain au moment où Doha était en pleine crise avec ses voisins arabes.

Résolution sur les ventes d'armes: la FGTB Métal dénonce une "kermesse hypocrite"

Résolution sur les ventes d'armes: la FGTB Métal dénonce une "kermesse hypocrite"

La résolution qui demande entre autres choses de cesser les ventes d'armes à l'Arabie saoudite adoptée jeudi à la Chambre s'apparente à une "kermesse hypocrite", s'insurge vendredi la FGTB Métal Liège-Luxembourg dans un communiqué. Dans cette matière, "le gouvernement wallon ne fait pas n'importe quoi (...) et les contrôles sont réels", souligne le syndicat socialiste.