Inculpé pour corruption passive, Bellens garde la confiance de Belgacom

Inculpé pour corruption passive, Bellens garde la confiance de Belgacom

L'administrateur délégué de Belgacom, Didier Bellens, a été inculpé le 21 juin dernier de corruption passive par le juge d'instruction montois Alain Blondiaux et laissé en liberté, a indiqué jeudi le parquet de Mons. Bellens garde la confiance de Belgacom dont les intérêts sont totalement préservés, a indiqué jeudi soir le conseil d'administration de l'entreprise dans un communiqué.