Comment perdre 13 milliards d'euros en 23 minutes

Comment perdre 13 milliards d'euros en 23 minutes

Le matin du 20 mai dernier, Li Hejun, alors 2e homme le plus riche de Chine, était encore l'heureux propriétaire de 28 milliards d'euros en actions de sa société de panneaux solaires, Hanergy. Mais la matinée ne s'est pas déroulée comme prévu.

Faut-il quitter la fête boursière ou continuer à s'amuser, et risquer la gueule de bois ?

Faut-il quitter la fête boursière ou continuer à s'amuser, et risquer la gueule de bois ?

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - La Bourse va bien, surtout depuis le début de l'année. Les indices sont tous au vert et les épargnants qui ont fait confiance à leurs conseillers ont eu raison jusqu'à présent, car ils ont enregistré en trois mois des rendements à deux chiffres, à comparer avec les rendements à moins de 1% pour la plupart des livrets d'épargne !

L'argent facile est-il, comme les diamants, éternel ?

L'argent facile est-il, comme les diamants, éternel ?

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Les marchés boursiers européens ont enregistré des records depuis 3 mois. Une bonne nouvelle pour ceux qui ont la chance de se positionner à temps et d'en profiter. Il n'empêche, pas mal d'observateurs se demandent si toute cette euphorie boursière est bien raisonnable.

Pourquoi le retour des particuliers en Bourse n'est pas une bonne nouvelle

Pourquoi le retour des particuliers en Bourse n'est pas une bonne nouvelle

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - Les particuliers reviennent en Bourse. C'est ce que l'on dit et c'est ce que l'on constate auprès des banques belges. On ne sait d'ailleurs pas vraiment pourquoi, faute de sondage sur le sujet, mais on se doute qu'il y a au moins deux raisons pour justifier ce retour.

Quelles actions acheter en 2015

Quelles actions acheter en 2015

Est-il trop tard pour investir en actions ? En actions américaines, peut-être bien.

Profitez de la volatilité et misez sur les dividendes

Profitez de la volatilité et misez sur les dividendes

S'ils misent toujours les actions, les 16 spécialistes que nous avons interrogés s'attendent à un tassement des performances et jouent à nouveau la carte du dividende. Géographiquement, toutes les régions semblent présenter des atouts et des défauts même si l'Europe reste la destination privilégiée.

Fin d'année déroutante pour les experts boursiers

Fin d'année déroutante pour les experts boursiers

Lire la chronique d'Amid Faljaoui - La fin de l'année ne se déroule pas tout à fait comme l'avaient pensé la plupart des spécialistes boursiers... Début décembre encore, la plupart d'entre eux croyaient que de dernier mois de l'année se terminerait par un rally donc une hausse des actions, notamment en Europe pour rattraper une partie du retard sur les actions américaines qui ont très bien performées en 2014.

Des plus-values sur actions sont déjà taxées

Des plus-values sur actions sont déjà taxées

Lire la chronique de Thierry Afschrift - D'après l'opinion commune, les plus-values sur actions et sur les autres instruments financiers échapperaient à toute taxation pour les individus résidant en Belgique. La réalité est toutefois différente, même s'il est exact que beaucoup de plus-values sont toujours exonérées.

Sauver son épargne quand les taux s'écrasent

Sauver son épargne quand les taux s'écrasent

Avec le niveau historiquement bas des taux d'intérêt, placer ses économies est devenu un véritable casse-tête pour l'épargnant. Du livret à l'assurance-vie en passant par les obligations d'Etat, les rendements des placements n'ont jamais été aussi faibles. Que faire ? Tour d'horizon de ce qui reste possible pour ne pas laisser son argent mourir à petit feu.

L'impôt sur les actions devrait rapporter 2 milliards d'euros

L'impôt sur les actions devrait rapporter 2 milliards d'euros

Un impôt sur les plus-values sur action pourrait rapporter 2 milliards d'euros par an aux caisses de l'Etat, selon les estimations de l'Institut de Recherche sur le Travail et la Société HIVA de la KUL relayées dans les colonnes du Morgen mercredi.

La numéro 2 de Facebook revend 91 millions de dollars d'actions

La numéro 2 de Facebook revend 91 millions de dollars d'actions

Shéryl Sandberg, la numéro deux de Facebook, a revendu pour 91 millions de dollars d'actions de la firme. Il faut dire que la tendance était propice, avec la récente remontée du titre à son niveau d'introduction.