Absentéisme : un surcoût de 7 à 8 millions d'euros par an pour ArcelorMittal

Absentéisme : un surcoût de 7 à 8 millions d'euros par an pour ArcelorMittal

Les sites liégeois d'ArcelorMittal affichent un taux d'absentéisme de 6,31% de janvier à fin mai, contre une moyenne de 3,54% pour la Business Division Nord à laquelle ils appartiennent, selon des chiffres présentés au comité d'entreprise européen du premier producteur mondial de l'acier que relaie L'Echo mercredi.


Le cataclysme d'ArcelorMittal

Le cataclysme d'ArcelorMittal

L'annonce faite par ArcelorMittal de la fermeture de la phase à chaud liégeoise, qui laisse 581 travailleurs sur le carreau, est un drame social, économique et humain qui sonne comme une mise à mort de la sidérurgie liégeoise.Photos : Frédéric Pauwels