Un nouveau flacon pour Angel

06/05/15 à 10:39 - Mise à jour à 07/05/15 à 11:22

Des flacons comme des sculptures pour des jus reconnaissables entre mille. Si les parfums Thierry Mugler sont devenus de grands classiques parmi les plus vendus au monde, ils n'en arrivent pas moins à toujours se ressourcer. Au sens propre comme figuré.

Un nouveau flacon pour Angel

Une nouvelle étoile est née. Celle, revisitée, d'Angel, le parfum mythique de la ligne Thierry Mugler. Motif récurrent de la gamme, elle se fait ici tridimensionnelle pour devenir flacon à part entière, et son dessin asymétrique ne laisse rien au hasard, certainement pas la lumière - quoi de plus normal pour une étoile.

Partager

Le flacon symbolise également les nombreuses facettes de la personnalité féminine.

" Un flacon Thierry Mugler est pensé et conçu avant tout comme une sculpture. Nous avons imaginé cette étoile comme s'il s'agissait du premier lancement d'Angel. Notre point de départ a été l'étoile "plate" emblématique de la ligne, que nous avons en quelque sorte projetée dans le futur ", expliquent les deux designers concepteurs, Virginie Delpeuc'h et Stéphane Calvi. " Nous voulions qu'elle rende hommage à la dimension céleste d'Angel et qu'elle rompe avec les lois de la gravité. Elle n'a donc pas de "fond" précis ni imposé et peut reposer sur chacune de ses facettes. En interne, nous l'avons d'ailleurs baptisée "Gravity". Elle symbolise également les nombreuses facettes de la personnalité féminine ".

LE CHEMIN DU VERRE

Pour habiller cette nouvelle édition 2015 - fruitée-sucrée - d'Angel, la marque s'est adressée une fois encore - c'est le cas depuis 23 ans - aux maîtres verriers de la maison Brosse, l'une des plus anciennes verreries de France. Raoul Chaves, Chef de Groupe Développement Packaging Axe Parfums : " La forme du flacon est assez complexe - dissymétrique et très allongée. D'où la difficulté qu'il y a eu à acheminer le verre dans les pointes des deux grandes branches de l'étoile et à garantir une répartition homogène. Il a notamment fallu développer un moule offrant une ouverture décalée, très inhabituelle. Conçu dans un matériau plastique qui offre une transparence aussi cristalline que celle du verre, le capot, également en forme d'étoile, présente lui aussi une géométrie complexe caractérisée par de nombreuses faces et de grandes variations d'épaisseurs ". Ce qui, l'on s'en doute, a représenté un vrai défi de fabrication dans la mesure où cette configuration augmentait considérablement le risque de déformations. Sculpture, disaient-ils ?

Un nouveau flacon pour Angel

TOUT EST SPECTACLE

En 1992, Angel inscrivait un nouveau jalon dans l'histoire de la parfumerie et dans le parcours de Manfred Thierry Mugler qui signait là son premier parfum.

" Ma seule vocation, c'est le spectacle. J'essaie de transmettre des sensations, un sentiment, et de raconter des histoires. Des histoires d'hommes et de femmes, inspirées de toutes les fleurs vénéneuses et créatures malicieuses du monde mythologique. " Tel a toujours été le credo de cet amoureux des arts devenu aujourd'hui photographe, créateur de costumes - notamment pour le Cirque du Soleil - et metteur en scène.

Partager

Ma seule vocation, c'est le spectacle. J'essaie de transmettre des sensations, un sentiment et de raconter des histoires.

Cet esthète qui fit de la danse classique durant neuf ans et se rêvait danseur étoile, se tourna finalement vers les Arts décoratifs à Strasbourg, sa ville natale. Il choisit d'être styliste et, portant ses propres créations, fonda sa maison en 1973, à l'âge de 25 ans, avec le désir de magnifier la femme par des lignes au plus près des corps, et de bousculer les codes de la mode et de la beauté.

Près de deux décennies plus tard, cet éternel curieux s'engageait aussi dans les voies de la haute parfumerie, conscient que pour marquer les esprits, il faudrait le jus mais aussi le flacon. Un esprit et une aspiration esthétiques auxquels la marque demeure à l'évidence totalement fidèle aujourd'hui.

En savoir plus sur:

Nos partenaires