Sur la cime

09/06/16 à 14:26 - Mise à jour à 14:26

Montblanc célèbre cette année son 110e anniversaire. Jens Henning Koch, Product Management, Brand Communication et PR de Montblanc International, évoque l'époque où les premiers bateaux à vapeur faisaient la traversée vers l'Amérique, mais aussi l'avenir de MONTBLANC. " Nous voyons la marque rajeunir. "

Sur la cime

Montblanc Heritage Collection, Rouge & Noir, Ultimate Serpent Limited Edition 1. © Montblanc

Montblanc existe depuis 110 ans. Au départ, c'était tout sauf une marque de montres.

JENS HENNING KOCH : " Trois hommes sont à l'origine de l'histoire de Montblanc. Trois pionniers. Et un nouveau mode de transport qui bouleverse le monde au début du 20e siècle : le bateau à vapeur. Le monde entier s'ouvre aux voyageurs et les continents ne demandent qu'à être découverts. De nombreux jeunes hommes et femmes traversent l'océan pour tenter leur chance ailleurs. Hambourg, comme nombre d'autres villes portuaires, se développe d'une manière exponentielle. C'est là que débute l'histoire de Montblanc, en 1906, lorsque Alfred Nehemias, négociant local, et August Eberstein, ingénieur berlinois, s'embarquent pour l'Amérique. Dans leurs bagages, une curiosité et une volonté d'entreprendre énormes. C'est de ce voyage que leur vient l'idée de développer les instruments d'écriture de l'époque à un niveau inédit, avec Claus Johannes Voß, autre négociant de Hambourg. Animée du slogan "Fabricant de porte-plumes et stylos en or de grande classe", leur entreprise - qui se nomme encore Simplo Filler Pen Company - lance son premier stylo de qualité supérieure. Le nom "Simplo", dérivé du mot "simple", fait référence à un nouveau concept - simple - de stylo-plume avec réservoir d'encre intégré ".

Partager

Instruments d' écriture, montres...le label désire proposer au public des partneaires pour la vie. Sur le plan de la qualité et sur celui du design.

Existe-t-il un lien entre les instruments d'écriture de l'époque et les montres actuelles ?

" Voyager se fait aujourd'hui d'une manière totalement différente. Nous voulons du confort. C'est cette évolution que cible Montblanc. Désormais, la montre est considérée comme une compagne de vie. Au même titre que nos instruments d'écriture, nous visons à en faire des partenaires pour la vie. Et ceci, non seulement sous l'angle de la qualité - les objets durent (plus de) toute une vie - mais aussi sous celui du design. En dessinant ses instruments d'écriture, Montblanc ambitionnait de faire partie intégrante de la vie d'une personne. Nous avons conservé cet esprit. "

LE BALANCIER HORS DE LA CAGE

Une telle philosophie impose de mêler tradition et modernisme.

" En effet. Bien que Montblanc soit, d'une certaine manière, une maison classique et intemporelle, elle accueille volontiers la nouveauté. L'an dernier, nous avons ainsi lancé l'e-Strap, un bracelet interchangeable qui comporte des notifications intelligentes, une fonction find-me, un agenda, etc. Le tout se connecte au smartphone via Bluetooth. Vue sous cet angle, une montre Montblanc classique revêt des allures high-tech. L'idée était non pas de créer une smartwatch mais de combiner la beauté et le classicisme de nos montres à la technologie d'une smartwatch. "

" Nous avons introduit l'univers numérique dans nos instruments d'écriture également, à travers le fine writing. Ainsi, dans la gamme M - un concept de Marc Newson - figure un ScreenWriter. Ce stylet, qui a les allures d'un porte-plume, génère une véritable "expérience de la plume" lorsque l'utilisateur écrit, dessine ou tape sur un écran tactile. "

" Nous évoluons aussi en matière de mécanique horlogère. Ainsi, en 2010, Montblanc a lancé, en vue de l'intégrer dans son chronographe ExoTourbillon, une complication déposée par la maison. Le balancier se trouve à l'extérieur de la cage du tourbillon - d'où le préfixe "exo" ("en dehors" en grec). Cela permet d'utiliser une cage plus petite et plus légère et de gagner ainsi 30 % d'énergie par rapport à un tourbillon traditionnel. Le fait que le balancier se trouve en dehors de la cage rotative signifie aussi qu'il n'influence pas l'inertie de celle-ci et qu'il est donc plus précis. "

" Cette année, nous avons présenté au Salon International de la Haute Horlogerie à Genève, le Montblanc TimeWalker Exotourbillon Minute Chronograph Limited Edition 100. C'est la première fois que nous intégrons une complication ExoTourbillon dans la collection TimeWalker. Une telle initiative est un témoin silencieux de notre recherche constante d'innovation. Nous avons aussi retravaillé entièrement la collection qui se vend le mieux : la 4810 de 2006. Le nombre 4810 est capital pour Montblanc. Il fait référence à l'altitude du Mont Blanc et figure partout, y compris sur les plumes des stylos. "

La Soft Grain Collection.

La Soft Grain Collection. © Montblanc

Pourquoi le relancement de cette collection revêt-il une telle importance pour Montblanc ?

" Cela se situe à plusieurs niveaux. Et d'abord sous l'angle de la performance. La collection comporte un mouvement automatique maison entièrement neuf et extrêmement performant - le Montblanc Manufacture Calibre MB 29.21, dans la 4810 ExoTourbillon Slim. Bien qu'intégrant un tourbillon, il n'a que 4,5 mm d'épaisseur. Il effectue une rotation par minute, grâce à quoi la cage du tourbillon sert à actionner l'aiguille des secondes. Et il dispose d'un mécanisme d'arrêt-seconde dont la combinaison avec une complication de tourbillon se rencontre rarement. L'ensemble du mouvement peut ainsi être arrêté à l'aide d'un petit levier qui se déclenche lors du maniement de la couronne. Nous avons travaillé trois ans à son développement. Et certains modèles ont été agrémentés de miniatures picturales artisanales. En termes de style et d'expression, nous nous sommes conformés aux codes de design de la collection 4810. D'où le motif de l'étoile en expansion guilloché sur chaque cadran. "

Cette année, il a été très peu question de l'e-Strap à Genève alors que c'était le sujet vedette l'an dernier. Comment expliquez-vous cela ?

" Pour Montblanc, l'e-Strap est l'une des nombreuses manières de tenter de combiner modernité et respect des valeurs maison. Le bracelet intelligent n'ayant été lancé officiellement qu'en septembre 2015, nous ne voulions pas, à peine trois mois plus tard, présenter un nouveau modèle. Nous rassemblons actuellement des trésors d'informations sur la manière dont les utilisateurs s'accommodent de ce bracelet, sur ses points forts, mais aussi sur la façon dont il s'inscrit dans la stratégie numérique globale de la marque. "

DÉTAILS SOUS PARAPLUIE

Depuis quelques années, Montblanc produit des modèles de haute horlogerie à des prix accessibles. Quelle est sa stratégie en la matière ?

" Il y a trois ans et demi environ, lorsque Jérôme Lambert a quitté Jaeger-LeCoultre et rejoint Montblanc en tant que CEO, nous nous sommes demandé comment nous pouvions exprimer et partager l'excellence et l'expertise de la manufacture Montblanc à Villeret. Cette manufacture a été créée en 1858 sous le nom de Minerva. Dans les années 1920 et 1930, elle était spécialisée en chronographes et chronomètres novateurs, capables de mesurer une fraction de seconde avec une précision extrême. Depuis que Montblanc l'a reprise en 2007, une distinction a été opérée entre sa collection manufacturière et l'autre. Mais nous ne souhaitions pas poursuivre dans cette voie-là. Nous étions désireux de fabriquer des montres témoignant de l'expertise de notre manufacture, mais dans un autre segment (de prix). Nous avons dès lors adopté la stratégie du "partage de la passion pour la haute horlogerie". Laquelle peut, à première vue, sembler très générique - qui, dans cet univers ne serait pas passionné par les montres ? - mais revêt une signification particulière à nos yeux. Nous apportions l'innovation et la compétence du monde de la haute horlogerie à un segment qui n'y participait pas. Cette nouvelle stratégie se focalise moins sur le prix coûtant et plus sur le contenu. L'objectif est non pas de rendre nos montres moins chères, mais de donner au client plus de valeur pour son investissement. Lorsqu'on examine la collection 4810 revisitée, on découvre d'autres codes issus de la haute horlogerie. C'est le cas, par exemple, des cadrans guillochés. La collection Bohème inclut, elle, des modèles de haute horlogerie valant plus de 200.000 euros mais aussi des montres de 2.000 à 5.000 euros. Pour le responsable marketing que je suis, le grand défi consiste à développer une stratégie très détaillée mais pouvant également combiner l'ensemble et constituer un parapluie pour les diverses activités de la maison. "

Partager

Dans le monde du luxe, tout relève de la substance. Il ne s'agit pas ici de produits superficiels.

Comment procédez-vous ?

" Chez A. Lange & Söhne, où je travaillais auparavant, nous avons conçu un modèle en travaillant de l'intérieur vers l'extérieur, le mouvement étant le point de départ. J'y ai appris ce qui est nécessaire pour développer et fabriquer une montre. C'est très important dans le monde du luxe, car le luxe relève entièrement de la substance. Approfondir ce qui fait la substance d'un produit est la clé de son développement, et celle aussi qui permet de le commercialiser. Il ne s'agit pas ici de produits superficiels. En tant qu'homme de marketing, je veux mettre l'accent sur l'idée qui sous-tend le produit, et créer une plate-forme qui me permette de le présenter. "?

COLLECTIONNEURS, FEMMES, JEUNES

L'ExoTourbillon Minute Chronograph Limited Edition 100.

L'ExoTourbillon Minute Chronograph Limited Edition 100. © Montblanc

Comment imaginez-vous Montblanc dans 20 ans ?

" Je pense que l'identité et la réputation de la marque ne feront que se renforcer. Nous sommes des pure players dans les domaines des instruments d'écriture, de la maroquinerie et des montres de haute qualité. Nous remarquons que les connaisseurs partagent de plus en plus notre passion pour la haute horlogerie. Et les collectionneurs découvrent, eux aussi, ce dont nous sommes capables - par exemple, lancer deux fois par an une grande complication, tel le nouveau modèle de poche. Pour nos instruments d'écriture aussi, nous nous trouvons dans un train de constante innovation. "

La clientèle a-t-elle changé ces dernières années ?

" Nous observons une évolution dans trois groupes cibles. D'abord, notre popularité s'accroît auprès des collectionneurs. La clientèle féminine croît, elle aussi, très nettement, notamment grâce à la collection Bohème lancée il y a deux ans. Mais il existe aussi un public plus jeune séduit par le style de Montblanc, tant en termes de montres que d'instruments d'écriture. Le Montblanc M conçu par Marc Newson pour le 90e anniversaire du Meisterstück a fait effet sur cette cible. Nos collections de maroquinerie - les Leather, Extreme Leather et Sfumato Leather - recueillent de plus en plus d'adhésion de la part d'un public jeune. Tout cela contribue à un rajeunissement de la marque. " ?

www.montblanc.com

TEXTE ANJA VAN DER BORGHT ET BEN HERREMANS

Nos partenaires