'Quand j'ai perdu mes cheveux, j'en ai beaucoup parlé'

21/12/17 à 17:15 - Mise à jour à 17:14

Trends Style s'est entretenu avec des hommes qui ont perdu leurs cheveux avant trente ans. Alfredo Morreel, lui, en a ressenti une perte de confiance en soi pendant des années. 'Cela a changé lorsque je me suis rasé les cheveux.'

'Je pense qu'il est beaucoup plus difficile de perdre ses cheveux à un âge précoce aujourd'hui qu'auparavant. Avec les médias sociaux, il y a beaucoup plus de lieux où vous pouvez vous montrer. Notre génération se préoccupe en outre énormément de son apparence extérieure. Mais je pense aussi que nous avons plus que jamais la possibilité d'avoir une conversation ouverte sur le sujet.'

Partager

La première fois que vous êtes confronté à la perte de vos cheveux, c'est surtout la panique. Dès que vous avez dépassé le choc initial, vous pouvez commencer à envisager les options de manière plus lucide.

Alfredo Moreel avait vingt-trois ans lorsqu'il a pour la première fois remarqué qu'il perdait ses cheveux. C'était lors de l'été 2015. Il venait juste de travailler trois mois à l'étranger, lorsque, à son retour, son amie a découvert quelques zones chauves à l'arrière de sa tête.

Il a d'emblée commencé à rechercher la cause de la chute soudaine de ses cheveux; était-ce le stress ou le shampoing, le coupable ? Où sa perte de cheveux avait-elle une origine génétique ? 'La première fois que vous êtes confronté à la perte de cheveux, c'est surtout la panique. Dès que vous avez dépassé le choc initial, vous pouvez envisager les options de manière plus lucide.'

Peu de temps après, Alfredo a aussi commencé à remarquer, sur des photos, que sa chevelure devenait moins épaisse si on la regardait à partir de certains angles, ce qui le rendait anxieux. 'Avant, j'avais les cheveux longs, je les attachais même parfois', se souvient-il. 'Vos cheveux sont quelque chose que tout le monde peut voir, et vous ne pouvez pas toujours vous promener avec un bonnet. J'avais surtout du mal avec le fait que je perdais mes cheveux à un âge aussi jeune.'

'D'autre part, j'aurais très bien pu aussi le voir arriver. Mon père a commencé à perdre ses cheveux quand il avait 22 ans, encore plus jeune que moi; J'ai inutilement commencé à rechercher des moyens pour lutter contre la perte de cheveux. J'ai ainsi lu quelque part que les pilules de Biotine aideraient à stimuler la pousse des cheveux, mais après un moment, vous vous apercevez que tout cela n'a pas beaucoup de résultats. Lorsque je ne suis plus parvenu à cacher les zones chauves en arrangeant mes cheveux, je me suis résolu à tout raser.

Alfredo Moreel : 'J'observe que chez les hommes qui faisaient des remarques sur ma perte de cheveux, d'autres pertes de confiance en soi étaient à l'oeuvre.'

Alfredo Moreel : 'J'observe que chez les hommes qui faisaient des remarques sur ma perte de cheveux, d'autres pertes de confiance en soi étaient à l'oeuvre.' © Debora Vancayzeele

Contrairement à ce à quoi on se serait attendu, le rasage complet de ses cheveux a été un soulagement. Au cours de la période où il s'évertuait à essayer de cacher sa perte de cheveux, il était devenu très anxieux. 'Ce n'est que quand j'ai décidé de les raser court, comme maintenant, qu'une grande part de ce manque d'assurance a disparu. À ce moment-là, j'avais déjà beaucoup mieux accepté la situation.''

Partager

J'encourage toujours les gens à en parler. Si personne n'en parle, cela n'aide personne.

Bien que la perte de cheveux touche beaucoup d'hommes, les remarques les plus virulentes venaient souvent d'autres hommes. 'Pas mal d'hommes accordent clairement beaucoup d'importance à leurs cheveux et font des remarques à ce sujet lorsqu'ils les voient disparaître chez les autres. Je pense que c'est partiellement dû à la société machiste dans laquelle nous vivons. Nous nous identifions constamment aux autres. Peut-être est-ce la société qui nous impose de préférer avoir des cheveux et surtout pas de les perdre jeune. Je me rends compte maintenant que chez les hommes qui faisaient des remarques sur ma perte de cheveux, d'autres pertes de confiance étaient à l'oeuvre.'

Des hommes chauves sur Reddit

Et pourtant, la perte des cheveux reste un sujet tabou, ce qui a poussé Alfredo à rechercher du réconfort sur internet. Il a surfé sur des forums de discussions, sur Reddit, entre des hommes également confrontés à la perte de cheveux. 'Le premier camp dit que c'est inévitable et que vous ne pouvez rien y faire, l'autre camp dit que vous pouvez économiser pour une transplantation de cheveux. Finalement, j'ai abandonné ma recherche, parce que je me suis rendu compte que tout cela était un gaspillage d'argent."

La perte de confiance qui a longtemps étouffé Alfredo était également entretenue par les conversations difficiles sur le sujet. En dehors des personnes qu'il a appris à connaître sur internet, dans la vie quotidienne, ses interlocuteurs se sont révélés beaucoup moins enclins à vouloir parler de ses cheveux en train de se clairsemer. 'En général, la discussion s'arrête rapidement. Alors que cela m'aide pourtant de pouvoir dire à quelqu'un que ça me fait mal quand je revois des photos d'il y a quatre ou cinq ans, sur lesquelles j'avais encore une chevelure bien garnie. J'encourage toujours les gens à en parler. Si personne n'en parle, cela n'aide personne.'

Nos partenaires