Ce que vous devez savoir avant d'investir dans un costume

26/01/17 à 12:23 - Mise à jour à 01/03/17 à 09:43

Source: Trends-Tendances

L'achat d'un costume est un investissement sérieux. Il est par conséquent important de savoir avec qui vous traitez. C'est une question de confiance, tout comme pour votre coiffeur ou votre médecin, écrit Dominique Vindevogel (CEO de Butch Tailors). Il nous révèle les éléments auxquels vous devez faire attention.

Ce que vous devez savoir avant d'investir dans un costume

© Ce que vous devez savoir avant d'investir dans un costume

A l'achat d'un costume, vous devez surtout réfléchir à l'utilisation de celui-ci. Pour quelles occasions est-il destiné ? Est-ce un costume 'pour impressionner' (pour un mariage ou un événement) ou est-ce un costume 'pour travailler et négocier' (pour des meetings ou des présentations) ? Allez-vous le porter souvent ou le réservez-vous plutôt pour des occasions spéciales ? Le choix des matières est ici déterminant, tout comme le poids du tissu.

Les incontournables dans la garde-robe de tout homme sont essentiels, comme un costume gris, un blazer bleu foncé et des pantalons assortis de telle sorte que vous puissiez en changer chaque jour et allonger ainsi notablement la durée de vie de votre investissement.

En fait, votre tailleur est une incarnation du goût, de l'harmonisation des couleurs et des connaissances techniques. Grâce à cette combinaison, vous obtenez précisément ce soupçon d'originalité dans un groupe, et ce sans perte de style.

Conseils et astuces

Pour trouver le costume parfait, la prise correcte des mesures est essentielle:

  • Épaule et poitrine: le costume doit suivre les contours de votre épaule et de votre poitrine. Le confort se voit souvent (par erreur) associé à un costume plus lâche, ce qui conduit à l'achat d'un costume trop grand d'une taille. Mais rien n'est moins vrai. La combinaison de la position de l'emmanchure avec la longueur d'épaule adéquate fait une énorme différence. Et pour cela, vous allez idéalement chez un tailleur.
  • Longueur: l'examen des proportions de la personne est très important, pour les jambes (longues, courtes) ainsi que pour le dessus du corps. En respectant les mesures exactes, vous obtenez un look optiquement beaucoup plus intense. Un autre point important est la longueur des bras: les manches de chemise doivent toujours être visibles de deux centimètres en-dessous de la manche de la veste. Cela rend la personne plus grande, ce qui est toujours bon à prendre. La même chose vaut pour la longueur de la veste.
  • Nombre de boutons: La quantité de boutons sur la veste est un choix personnel. Le modèle le plus courant est la veste deux boutons ou la deux boutons et demi, qui est en fait une veste trois boutons déguisée. Cette veste trois boutons déguisée est actuellement fort à la mode. Lorsque l'on ferme la veste, seul le bouton du milieu est fermé. Plus ne se fait pas dans l'univers des costumes.
  • Nombre de fentes: l'utilisation de fentes et leur nombre sont aussi un choix personnel. En Europe, une veste a en général deux fentes, alors qu'aux États-Unis elle n'a qu'une seule fente. Mais tout est bien sûr possible.
  • Les revers (pans de tissus repliés à gauche et à droite dans la prolongation du col): les revers peuvent être étroits ou larges en fonction du choix du client. Nous observons un retour à une version un peu plus large. Personnellement, je trouve cela fantastique: un clin d'oeil au look des années 70, notamment porté par des personnalités comme Tom Ford.
  • Pantalons: Ceci est aussi un choix personnel. En Belgique, les hommes ont en général des jambes relativement petites et ils portent leurs pantalons un peu plus bas. Dans d'autres cultures, comme en Inde ou au Moyen-Orient, ils préfèrent porter leur pantalon un peu plus haut.

Le coeur de l'affaire ? Un costume doit être confortable et l'homme doit s'y sentir bien. Un tailleur personnel rend cela réalisable. Il assemble un costume qui s'adapte à la morphologie et au style de son client. Un tel investissement vaut donc plus que la peine.

Ce que vous devez savoir avant d'investir dans un costume

© Butch Tailors

Dominique Vindevogel

Nos partenaires