Stars mécaniques à Bâle

08/04/15 à 11:18 - Mise à jour à 09/04/15 à 15:17

En dépit de la vague d'engouement justifiée pour la montre connectée auprès des marques de montres suisses - riposte à l'Apple Watch, oblige ! -, en mars dernier le Salon Baselworld a prouvé une nouvelle fois que parmi les milliers de nouveaux garde-temps présentés, le gadget le plus sophistiqué de tous restait la montre mécanique traditionnelle. Mais attention : la tradition aussi, vise le progrès. Nos coups de coeur, tous genres confondus.

Stars mécaniques à Bâle

Pour Breitling, avec la nouvelle B55 Connected, pas question de faire d'une montre une extension dépendant d'un téléphone. Ici, c'est le contraire. Grâce à la communication bidirectionnelle, les deux instruments forment un couple complémentaire, Le principal atout du smartphone est la taille de son écran et l'ergonomie de son interface, on peut y recourir pour les réglages (mise à l'heure, fuseaux horaires, alarmes, etc.) avec un de gain de confort et de rapidité. Inversement, on peut télécharger du chronographe vers le smartphone, des résultats de diverses mesures (temps de vol, etc.) pour les lire plus aisément, les stocker ou les transmettre.

www.breitling.com

Analogique et numérique

Stars mécaniques à Bâle

Compatibles avec les smartphones Apple et Android, les Horological Smartwatch d'Alpina (et de sa grande soeur Frederique Constant) bénéficieront 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 des fonctions de suivi d'activité et d'enregistrement du sommeil, grâce à la plateforme technologique MotionX® de MMT. Elles affichent le temps en mode analogique avec des aiguilles taille?es au laser. La Horological Smartwatch suisse arbore le look d'une montre classique tout en offrant les avantages de l'auto-quantification avec à la clé une autonomie de plus de deux ans. Les mode les masculins et féminins de la Horological Smartwatch suisse seront disponibles à partir de juin 2015.

http://mmt.ch

Mode pionnière

Stars mécaniques à Bâle

Le monde de la mode est souvent précurseur de tendances. Si Guess n'a pas inventé la montre connectée, la marque figure parmi les pionniers du secteur avec sa Guess Connect powered by Martian. Messages vocaux transformés en textes écrits, appels téléphoniques, commandes vocales, contrôle caméra (selfies), recherche du smartphone perdu, autonomie de 3 à 5 jours, batterie séparée pour la fonction horlogère (mouvement quartz), connectivité Bluetooth et compatible iOS et Android. Que voilà de bonnes prestations pour un produit de mode...

www.guess.com

Plongée grand luxe

Stars mécaniques à Bâle

La nouvelle Yacht-Master de Rolex est une déclinaison de son modèle nautique Oyster Perpetual tout habillée de noir et d'or Everose proposé en 40 mm et 37 mm de diamètre. Son boîtier comprend une lunette tournante munie d'un nouveau disque Cerachrom en céramique noire avec des chiffres polis en relief sur un fond mat. L'esthétique, la souplesse et le confort d'un bracelet en caoutchouc, sont ici procurés par un élastomère noir particulièrement résistant aux agressions de l'environnement. Ce bracelet Oysterflex est muni sur ses faces internes d'un système breveté de " coussins " latéraux qui stabilisent la montre au poignet.

www.rolex.com

Inattendue

Stars mécaniques à Bâle

Ce n'est pas le look typique d'une Patek mais c'est bel et bien une Patek. Avec la nouvelle Calatrava Pilot Travel Time - référence 5524 -, Patek Philippe rend hommage aux grandes heures de la conquête des airs, en rappelant que cette manufacture familiale genevoise a apporté sa contribution à l'aventure. La pièce s'inspire en effet d'un garde-temps préservé au musée de la Maison : une "montre à angle horaire" ou sidéromètre. Utilisé en conjonction avec un sextant et un signal radio, cet instrument permettait de calculer la position de manière simple, rapide et précise pour les critères de l'époque. La version 2015 est dotée d'un second fuseau horaire, très utile lors des voyages aériens.

www.patek.com

Nouvelle certification

Stars mécaniques à Bâle

Avec son cadran, souvent appelé "12 pans" et sa lunette cannelée, le design de la nouvelle Globemaster s'inspiré des tout premiers modèles Constellation d'Omega. Avec l'Institut Fédéral de Métrologie (METAS) en Suisse, Omega lance ici un nouveau processus de certification. La Globemaster est la première montre à être soumise à ses tests qui, en plus de mesurer les performances d'un garde-temps dans des conditions d'utilisation quotidienne, testent également son fonctionnement lorsqu'il est exposé à d'intenses champs magnétiques (15.000 gauss). Toute marque horlogère pourra désormais soumettre ses montres à ces tests et recevoir le titre de "Master Chronometer".

www.omega.com

Une affaire de coeur

Stars mécaniques à Bâle

Inspiré d'un garde-temps à vocation essentiellement médicale du début des années 1920, The Longines Pulsometer Chronograph permet la mesure de la fréquence cardiaque. Ce chronographe monopoussoir est doté d'un cadran blanc laqué paré de chiffres arabes noirs peints contrastant avec les aiguilles en acier bleui de type " Breguet " et l'échelle pulsométrique de couleur rouge. Le fond transparent de la boîte en acier d'un diamètre de 40mm permet d'admirer son mouvement à roue à colonnes, produit par ETA exclusivement pour Longines.

www.longines.com

Renouveau

Stars mécaniques à Bâle

Tag-Heuer a surpris cette année par des prix d'entrée abordable - entendons-nous... -, un nouveau chronographe mécanique manufacturé et une montre connectée prévue pour la fin de l'année. Voici un modèle qui a des chances de séduire un grand public : la Formula 1 Cristiano Ronaldo, un chronographe quartz précis au dixième de seconde avec un cadran vert, symbole du gazon sur lequel s'exprime au mieux CR7. Boîte en acier traité carbure de titane noir. Gravure au dos d'un ballon de football avec mention " CR7 ". Mouvement Ronda 5040D et bracelet NATO vert et noir.

www.tag-heuer.com

Bijou mécanique

Stars mécaniques à Bâle

Ce modèle Mademoiselle Privé Coromandel Glyptique de Chanel est une pièce unique manufacturée en Suisse avec un boîtier en or blanc serti neige de diamants et un Cadran en onyx, paré d'une miniature en or beige, corail, nacre blanche et nacre violette, réalisée selon la technique de la glyptique. Aiguilles et couronne en or blanc, cette dernière également sertie neige de diamants. Bracelet en alligator de l'espèce Mississipiensis noir. Mouvement mécanique à remontage automatique avec une réserve de marche de 42 heures.

www.chanel.com

Chez soi et ailleurs

Stars mécaniques à Bâle

La nouvelle Escale Répétition Minutes Worldtime de Louis Vuitton propose une association inédite de la Répétition Minutes et du Worldtime dans un boîtier en or rose d'un diamètre de 44 mm. Le réglage du fuseau horaire du domicile s'effectue en positionnant le " V " gravé sur l'un des pans de la couronne, face au cadran. Dans cette position, le clou, situé sur l'extrémité de la couronne, devient un monopoussoir et permet de régler le " home time ". A huit heures, une discrète corne en or rose se transforme en targette permettant d'armer et d'actionner le mécanisme de répétition minutes qui sonne l'heure du lieu d'origine. Trente-huit couleurs sont appliquées à la peinture à l'huile, une à une, par petites touches successives au pinceau avant de passer au four chauffé à 100°.

www.louisvuitton.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires