Rencontre passionnelle au bord du lac de Côme

22/10/15 à 09:21 - Mise à jour à 15:05

Elle ? Ana Beatriz Barros, mannequin. Lui ? Ian Somerhalder, acteur. Le pitch du clip ? Une rencontre sensuelle au bord du lac de Côme. When Azzaro Pour Elle meets Azzaro Pour Homme : le parfum de la séduction.

Rencontre passionnelle au bord du lac de Côme

La caméra opère un zoom avant sur la façade d'une villa historique au bord du lac de Côme. A l'intérieur ? La superbe Ana Beatriz Barros qui, après s'être parfumée, se dirige vers Ian Somerhalder assis au bout d'une longue table. Leurs regards se croisent avec intensité. Les yeux bleu vert de l'une se fondent dans ceux bleu pastel de l'autre. Deux tigres se guettant. Elle choisit d'attaquer, montant prestement sur la table et fonçant sur lui sans hésiter. Sur son passage, des verres se fracassent et un vase garni de roses blanches se renverse. L'étreinte est enflammée. De la passion à l'état pur.

Voilà à quoi ressemble le clip publicitaire d'Azzaro Pour Elle. Son auteur ? Le réalisateur suédois Jonas Akerlund, connu surtout pour les clips musicaux souvent violents - et controversés - qu'il a réalisés, entre autres, pour Madonna et The Prodigy.

L'acteur Ian Somerhalder s'est dit impressionné par la majesté de cette villa du 16e siècle - c'est la première fois que la riche famille italienne qui en est propriétaire la mettait ainsi à disposition - et par la nature sauvage environnante (dont Ana Beatriz Barros faisait sans doute partie). Avant même la fin du tournage, la vedette de séries telles que The Vampire Diaries et Lost (Les Disparus) avait diffusé sur Twitter quelques commentaires lyriques - dont " Lac de Côme, ta beauté est infinie " - ajoutant encore qu'il comprenait à présent ce qui avait incité son collègue George Clooney à acheter une maison à cet endroit précis.

Rencontre passionnelle au bord du lac de Côme

Ceux qui ont assisté au tournage ont pu constater que les deux protagonistes avaient l'air de fort bien s'entendre. Le photographe français David Bellemère, qui a réalisé la campagne imprimée noir et blanc, s'est servi de cette chimie entre les deux acteurs: " Ils forment un couple magnétique. Elle est une femme espiègle, élégante, superbe. Lui, un homme viril, séduisant, fort et protecteur. Tous deux ont apporté leur audace et leur sensualité. "

Ana Beatriz Barros portait une robe blanche fluide d'Azzaro. " J'ai toujours rêvé d'une robe telle que celle-là. Azzaro est une marque d'une élégance très particulière. Chic et élégante. "

Loris Azzaro a conçu l'oeuvre de sa vie dans les swinging sixties. L'époque était à l'émancipation sexuelle et ses créations s'inscrivent parfaitement dans cet esprit. Ainsi le nu joue un rôle crucial dans les vêtements qu'il a dessinés. Drapés fluides et féeriques, décolletés vertigineux, transparences de voiles, broderies miroitantes, lamés étincelants, échancrures infinies... tels étaient les éléments avec lesquels il aimait jouer.

Rencontre passionnelle au bord du lac de Côme

Le créateur affirmait vouloir créer des robes que les hommes arracheraient du corps des femmes. " Tant mieux pour elle si une femme est belle et tant mieux pour les hommes si on peut la rendre provocante. " Dans le clip, c'est clairement la femme qui prend l'initiative. Ana Beatriz Barros : " A la ville également, j'aime faire le premier pas. La chose la plus folle que j'ai jamais faite pour séduire un homme ? Prendre un vol de 10 heures du Brésil à New York pour passer deux heures avec l'homme aimé... "

Ian Somerhalder et Ana Beatriz Barros avaient déjà été partenaires de jeu pour la campagne Azzaro Pour Homme lancée l'année dernière. Le fait qu'Azzaro ait choisi un mannequin brésilien ne relève pas du hasard. Azzaro Pour Homme est depuis longtemps leader du marché au Brésil.

Ana Beatriz Barros est née le 29 mai 1982 à Itabira, une localité du sud-est du Brésil. Elle est la benjamine des trois filles d'un ingénieur que ses missions ont contraint de déménager fréquemment. Elle a passé la plus grande partie de sa jeunesse à Rio de Janeiro où elle fut découverte - sur Ipanema Beach - à l'âge de 13 ans par l'agence Elite Models. Peu après, elle termine deuxième au concours International Look of the Year d'Elite, ce qui donne d'emblée un élan à sa carrière internationale. Puisqu'elle n'est âgée que de 14 ans sa mère décide de l'accompagner vivre à New York. Elle y reçoit ses cours et devoirs par courriel et ne retourne au Brésil que pour ses examens. L'accord qu'elle a passé avec ses parents lui donne trois ans pour réussir comme mannequin, sans quoi elle redeviendra une jeune fille ordinaire.

Rencontre passionnelle au bord du lac de Côme

Son parcours s'avère en grande partie identique à celui d'Ian Somerhalder, issu lui aussi d'un milieu traditionnel très conservateur d'avec lequel il a dû prendre ses distances, et recruté très jeune (10 ans) pour une première mission de mannequinat. Et - étonnante coïncidence - sa mère loue, elle aussi, un studio à New York, histoire de mieux pouvoir gérer la carrière de mannequin/acteur de son fils.

Aujourd'hui, la carrière d'Ana Beatriz Barros a le vent en poupe. Elle fait la couverture de magazines lifestyle réputés - Elle, Harper's Bazaar, GQ Magazine, Madame Figaro, Vogue, Marie Claire, Wallpaper... Par ailleurs, elle défile et pose pour Guess, Christian Dior, L'Oréal, Armani, Diesel et Chanel, entre autres. Et elle a développé une relation particulière avec la marque Victoria's Secret puisque, de 2002 à 2009, elle a été élue " Ange " du label. Elle a également acquis une belle réputation en posant pour les éditions spéciales maillots de bain de Sports Illustrated.

Sur son site, on peut la voir flirter ouvertement avec des hommes sur l'air de Wenn Ich Mir Was Wünschen Dürfte, une chanson de Marlene Dietrich datant de 1930. Serait-elle émancipée à l'extrême ? " Le Brésil est un pays sexy. Nous avons un rapport au corps très libre. Les Américains sont beaucoup plus pudiques. "

Inutile, pourtant, de rêver: depuis quelque temps, Ana Beatriz Barros forme un couple avec l'homme d'affaires égyptien Karim El Chiaty, CEO de l'agence de voyages Travco Group. Le mariage serait prévu pour 2016. Une formulation au conditionnel car il arrive que l'amour soit aussi fugace qu'un parfum.

TEXTE PETER VAN DYCK

En savoir plus sur:

Nos partenaires